Système U se relance dans la bataille des prix

19 janvier 2010 - Benoît Moreau

Système U est l’invité surprise de l’Indice Prix Rayon Boissons du second semestre 2009. A 97,5, l’enseigne se situe au même niveau que Carrefour et Auchan, juste derrière l’intouchable Leclerc. Mieux : Système U affiche sa meilleure performance depuis la mise en place de l’observatoire prix de Rayon Boissons en 2006. Les Nouveaux Commerçants ont surtout rectifié le tir après avoir enregistré un léger dérapage au premier semestre 2009 (cf Rayon Boissons de septembre 2009 p 30). Ce retour en force de Système U est d’ailleurs confirmé par le mensuel Linéaires sur un panier portant sur l’alimentaire (cf : www.lineaires.com). « Nous avions peut être mal anticipé les bouleversements liés à l’entrée en vigueur de la LME début 2009 », reconnaît un Nouveau Commerçant.

Surtout, les magasins du Sud, qui dégradaient le positionnement prix de Système U au plan national, semblent enfin prendre conscience de la nécessité de soigner leur image prix. « Le mot d’ordre est passé », glisse un associé. Sous l’impulsion de Serge Papin, président du groupement, et de la direction régionale, les points de vente méridionaux ont quelque peu revu à la baisse leurs tarifs. Un préalable nécessaire alors même que l’enseigne vient de lancer en ce début d’année 2010 une grande campagne publicitaire sur le thème de la baisse des prix.

De son côté, le groupement a redonné aux magasins davantage de rentabilité sur les MDD. « Cela nous a apporté des marges de manœuvre pour diminuer les prix en particuliers sur les produits de grandes marques », explique le directeur d’un Super U. Preuve de la volonté affichée par l’enseigne, toutes les catégories des boissons profitent de ce repositionnement.

Autre explication : Hyper U, qui représente près d’un cinquième des magasins U de notre échantillon, contribue amplement à la compétitivité de l’ensemble du parc. Prise séparément, la chaîne d’hypermarchés des Nouveaux Commerçants se situerait même à un niveau quasi similaire à Leclerc au plan national. « Nous appliquons des tarifs à « T zéro » », reconnaît le patron d’un Hyper U de l’Ouest. Ce qui, dans le langage maison, signifie les plus bas proposés par les centrales régionales sur les produits de marques.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois