Consommation

Plastique, local, bio… l’impact du Covid-19 sur les tendances conso

30 avril 2020 - Camille BOURIGAULT

Ce jeudi, Kantar dévoilait dans son webinar l’influence de la crise sanitaire actuelle sur les grandes tendances de consommation repérées ces derniers mois. Si certaines sont renforcées, d’autres sont mises entre parenthèses, voire oubliées. Explications.

Les Français ont des priorités ! En tant de crise, certains idéaux ne sont plus d’actualité. Ce jeudi, dans son webinar, Kantar analysait notamment l’impact de la situation sanitaire sur les grandes tendances de consommations observées ces derniers mois. Si les dépenses sur les produits écologiques, naturels et équitables sont en hausse, la lutte contre le plastique est, quant à elle, mise en pause. En effet, depuis l’arrivée du Covid-19, les achats alimentaires préemballés augmentent, particulièrement au rayon fruits et légumes où le plastique est plébiscité, prudence oblige. A contrario, le marché du vrac s’assombrit.

Autre préoccupation des consommateurs remise en cause : celle concernant les étiquettes. Les Français se montrent en effet moins attentifs à la composition des produits. 68 % des sondés y ont prêté attention en semaine 5 du confinement contre 74,5 % en 2019 (- 6,5 pts) d’après Kantar WorldPanel. De plus, 57 % des clients s’attachent moins à la marque achetée et « prennent ce qu’ils trouvent ». Un phénomène qui s’explique par le temps réduit passé dans les points de vente car nombreux sont les magasins à recommander, voire imposer, un temps maximum en rayons.

Ralentissement sur le bio

Si le bio reste très dynamique, sa croissance est toutefois freinée. Le pourcentage de consommateurs qui privilégient les produits biologiques est en baisse de - 7 points par rapport à 2019. Sans aucun doute un arbitrage entre « fin de mois » et « fin du monde », comme le font remarquer les experts de Kantar. En revanche, la tendance du local s’intensifie. La proximité est devenue le 4e critère de choix des Français durant la 5e semaine du confinement alors qu’il était seulement 7e au début de la période. 79 % d’entre eux déclarent ainsi acheter des produits locaux aussi souvent que possible.

La consommation « naturelle » prend également de l’ampleur. Qui dit plus de disponibilité dit aussi plus de « fait maison ». 33 % des ménages ont passé plus de temps à cuisiner des repas et 15 % ont fabriqué des produits d’entretien et d’hygiène beauté, dont 2,5 % pour la première fois. L’argument principal avancé étant le bénéfice santé des produits naturels. Enfin, la responsabilité sociétale des entreprises est plus que jamais cruciale aux yeux des Français. 87 % de ceux qui ont vu ou entendu parler des initiatives d’enseignes ou de marques pour lutter contre la pandémie s’accordaient à dire qu’il s’agissait d’une bonne initiative de leur part. Peu à peu c’est donc un nouveau portrait du consommateur qui se dessine grâce à ces éléments. Autant d’éléments précieux pour les industriels et les distributeurs afin de proposer l’offre la plus adaptée.

 

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois