Distribution

Les prix dans les liquides chutent de – 1 % sur un an

Le rayon liquides limite la casse. Selon Iri, la chute des prix serait cantonnées à – 1 % dans les hypers et supermarchés entre août 2013 et août 2014 quand elle atteint – 1,6 % sur l’ensemble de l’alimentaire dont – 2,4 % dans le DPH et – 2,6 % dans l’épicerie..

Cette relative stabilité masque toutefois des disparités entre les catégories. Si les prix boissons sans alcool et des bières reculent sur un an de respectivement – 1,8 % et – 3 %, les spiritueux voient leurs étiquettes se renchérir de + 0,7 %. Ce qui en fait la seule catégorie des produits de grande consommation et du frais LS à échapper à la déflation. %. Le relèvement au 1er janvier des taxes et cotisations sociales sur les alcools, indexé sur l’inflation 2012, peut expliquer pour partie cette très légère hausse dans les alcools.

Autre phénomène persistant : la baisse des prix dans les liquides touche les produits de marques nationales. Ceux là même qui constituent le principal critère de comparaison pour les consommateurs et qui sont fortement bataillés entre les enseignes.

Tous produits

Marques nationales

MDD

Premiers prix

Total Liquides

- 1 %

- 1,6 %

+ 1,4 %

+ 0,4 %

dont BRSA & eaux

- 1,8 %

- 3,1 %

+ 1 %

- 0,4 %

dont Bières et cidres

- 3 %

- 3,3 %

+ 1,5 %

- 0,1 %

dont spiritueux & champagnes

+ 0,7 %

+ 0,3 %

+ 2,1 %

+ 1 %

Evolutions des prix en GMS du 21 juillet au 17 août 2014 par rapport au 22 juillet et 18 août 2013.

Source : Iri

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE SPÉCIALISTE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois