Enseignes, ventes, prix, météo...

Les chiffres clés du mois de mai 2014

24 juin 2014 - B. Mo. avec la rédaction

Rayon Boissons a sélectionné les indicateurs clés du mois de mai 2014 en grande distribution et sur le marché des liquides d'après les données des panélistes Iri et Kantar Worldpanel.

1 / Carrefour Market et Cora gagnent des parts de marché

Carrefour Market et Cora sont les distributeurs qui ont le plus progressé, selon les dernières données de Kantar Worldpanel. Sur la cinquième période de l’année, du 21 avril au 18 mai 2014, les deux enseignes ont gagné + 0,4 point de part de marché sur le total PGC + frais libre-service.

Carrefour Market (7,5 % de part de marché) bénéficie de l’élargissement de son nombre de clients.

Cora (2,6 % de part de marché) progresse essentiellement sous l’impulsion des opérations “gros volumes” qui ont logiquement fait grimper son panier moyen.

Les autres grands groupes sont globalement stables, notamment Leclerc, Casino, Auchan et Intermarché.

2 / Les ventes des boissons progressent de + 2 % en hypers et supers

Selon la note de conjoncture d’Iri, le rayon liquides (hors vins) a vu son chiffre d’affaires progresser en mai 2014 de + 2 % dans les hypers et supers par rapport au même mois l’an dernier. Les bières tirent une fois de plus le marché vers le haut : + 7,8 % en valeur et + 7,6 % en volume. De même, les boissons sans alcool et les eaux affichent un bilan positif avec un CA en progression de + 2,3 % et des sorties en hausse de + 1,7 %.

Seuls les spiritueux et les champagnes présentent des performances négatives, avec un recul des sorties de – 1,8 % et de – 0,6 % en valeur. Pour leur part, les vins ont progressé en mai dernier de + 3,8 % en valeur.

3 / Les prix des boissons baissent de – 0,3 %

Selon la note de conjoncture prix d’Iri, les tarifs des boissons (hors vins) ont baissé de - 0,3 % en mai 2014 par rapport au mois précédent. Dans le détail, les PVC des bières reculent de – 0,5 %. La famille des eaux et BRSA affiche une baisse de - 0,4 %. Les spiritueux et les champagnes enregistrent pour leur part des prix plutôt stables : - 0,1 % .

Sur un an, la famille des boissons enregistre un recul de – 0,9 %. Après la hausse des taxes enregistrée l’an dernier, la famille des bières est repartie à la baisse à – 2,2 % entre juin 2013 et mai 2014. De même, les tarifs sur les eaux et les BRSA ont baissé sur un an de – 2 %. Seuls les alcools présentent une inflation de + 0,8 % sur cette période.

4 / Top 5 des catégories de boissons les plus dynamiques : les eaux aromatisées au plus haut

Evolution du CA en hypers et supers du 28 avril au 25 mai 2014 par rapport au 29 avril au 26 mai 2014

Eaux aromatisées + 21,3 %

Sangria et boissons aromatisées à base de vin + 20,8 %

Bières de spécialités + 14,5 %

Bières spéciales + 11,7 %

Boissons à base de thé + 10,9 %

Source : Iri pour Rayon Boissons

5 / La météo rapporte près de 4 % de CA supplémentaire

Le rayon liquides continue de profiter du beau temps. Le mois de mai 2014 a connu des températures de 20°C en moyenne, supérieures de trois degrés à celle de l’an dernier. Une douceur que s’est fait ressentir dans toutes les régions sans exception. Cette météo favorable a donc encore impacté le chiffre d’affaires du rayon liquides au niveau national avec une hausse de + 3,9 %, selon les données de Climpact et Iri pour Rayon Boissons.

Une fois de plus, la région Est affiche la plus forte progression : + 6,7 %. Au niveau des catégories de produits, les familles des panachés, des bières de luxe et des eaux aromatisées enregistrent des gains respectifs de +10,9 %, + 10,4 % et + 9 %.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois