Distribution

Le rayon vins à l’arrêt la semaine de Pâques

22 avril 2020 - Ugo BRUSETTI

D’après les données du panéliste IRI, les ventes de vins n’ont pas profité de la semaine de Pâques, tirés vers le bas par un chiffre d’affaires dans les hypers en net recul. Et la situation ne devrait guère s’arranger d’ici la fin du mois…

Pâques n’aura pas fait de miracle ! Les vins tranquilles sont restés dans le rouge lors de la semaine du 6 au 12 avril, celle précédant le week-end Pascal. Les ventes ont ainsi reculé de - 1 % dans un périmètre englobant les hypers, supers, magasins de proximité et e-commerce par rapport à la même période l’année passée. C’est un peu mieux que les - 13 % enregistrés lors de la première semaine d’avril mais c’est en retrait par rapport au reste du rayon liquides, en hausse de + 5 % sur la même période.

 

Avec le décalage calendaire (le week-end de Pâques avait lieu une semaine plus tard en 2019), la semaine du 13 au 19 avril devrait être particulièrement mauvaise pour le rayon vins. Les effervescents poursuivent de leur côté leur dégringolade. « Ils sont trop typés « festifs » pour être dynamiques à un moment où les Français se concentrent sur tous les marchés « basiques », analyse Éric Marzec, directeur d’unité vins chez IRI. L’une des explications réside également dans la structure de leurs circuits de vente. Les effervescents sont très forts en hypers et pèsent peu au sein des drives et de la proxi qui sont les deux circuits qui s’en sortent le mieux en ce moment. »

 

Car le recul de l’ensemble du rayon vins en grande distribution s’explique par les mauvais chiffres enregistrés dans les hypermarchés. Depuis le début de la crise, soit sept semaines au total, le chiffre d’affaires dans ces magasins a chuté de - 21 % par rapport à la même période l’année dernière. Les autres circuits augmentent tous leurs ventes sur cette période, notamment la proximité (+ 17 %) et le e-commerce, qui comprend le drive et les livraisons à domicile. Celui-ci enregistre une hausse spectaculaire de + 101 % sur le cumul de ces sept semaines !

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois