Impact de la météo sur les ventes : le scénario canicule !

24 mai 2011 - B; Mo.

Leader des sociétés spécialisées dans la météo-sensibilité, Climpact a voulu anticiper les effets d'un scénario canicule semblable à celui d'août 2003. Les résultats sont saisissants. Huit catégories du rayon liquides obtiendraient des augmentations de leurs ventes en hypers et supers comprises entre + 20 % et + 40 % : + 38 % pour les concentrés pour boissons, + 30 % pour les eaux gazeuses nature, les sirops, les limonades-tonic-limes, + 29 % pour les eaux aromatisées, + 27 % pour les panachés et bières sans alcool, + 23 % pour les sodas et boissons aux fruits gazeuses et + 20 % pour les boissons au thé.

Le record des plus fortes hausses reviendrait toutefois aux insecticides avec une croissance de + 47 % en GMS.

Ces hausses spectaculaires ont de quoi inquiéter les industriels et les distributeurs. D'autant que les stocks d'écrêtage censés prévenir la demande durant la période estivale ont largement été entamés « par un début de saison hors-norme » ? De quoi redouter des ruptures en linéaires si le scénario caniculaire d’août 2003 venait à se renouveler.

Le Top 10 des catégories de boissons les plus météo-sensibles en août 2011

Sur la base de températures identiques à 2003 par rapport à août 2010

Concentrés pour boissons+ 38 %
Eaux gazeuses nature+ 30 %
Sirops + 30 %
Limonades-tonics-limes+ 30 %
Eaux aromatisées+ 29 %
Panaché et bière sans alcool+ 27 %
Sodas et boissons aux fruits gazeuses+ 23 %
Boissons à base de thé+ 20 %
Eaux plates nature+ 18 %
Bières spéciales blondes+ 17 %

Source : Climpact / SymphonyIRI

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois