Foire aux vins : on a testé la « soirée entre filles » de l’Intermarché Cognac

3 juin 2022 - Chloé QUEFFEULOU

Après deux années de covid, c’est le grand retour des soirées de dégustation foires aux vins. À Cognac, deux jours après la soirée inaugurale de l’opération printanière, place à celle réservée aux femmes. Rayon Boissons y était.

Le message de l’invitation était clair : « Messieurs, nous comptons sur vous pour transmettre cette invitation à vos conjointes ! ». La soirée du 2 juin organisée par l’Intermarché Super de Cognac était en effet réservée à la gent féminine. Il s’agit de la 4e édition du format lancé en 2016 par Daniel Travini (à gauche, ci-dessus), propriétaire du magasin et ex-chef de file vins de l’enseigne. « Après ces deux dernières années, ce sont les retrouvailles et toute l’équipe était enthousiaste à l’idée d’y participer. » Cette année, Gaël Ferron, le responsable caviste (ci-dessus), orchestrait la sélection.

 

L’édition 2022 mobilise une dizaine d’employés qui enchaînent sur la soirée avec le sourire à peine le magasin fermé au public à 20 heures.

 

 

Une quarantaine de femmes étaient attendues. Certaines venaient pour la première fois, d’autres en revanche faisaient figure d’habituées. Il y en avait même qui avait participé à la soirée « mixte » de l’avant-veille « mais celle réservée aux filles est plus décomplexée et on y est chouchoutées. »

La soirée est non marchande mais ces dames sont là pour découvrir des nouveautés et repérer les flacons qui regarniront leur cave « sans l’influence de leurs hommes. » La réputation de la cave de l’Intermarché attire des participantes qui viennent d’Angoulême (16) ou de Saintes (16).

 

Une trentaine de vins ont été sélectionnés par le responsable caviste (ci-contre) qui s’est attaché à choisir uniquement des vins non proposés sur la foire aux vins mais qui restent dans l’esprit de la saison avec des cuvées légères, fraîches et prêtes-à-boire. « Il s’agit de faire découvrir d’autres choses, de varier les régions et de valoriser le direct magasin. »

 

Les producteurs représentés étaient, entre autres, Dauvergne et Ranvier dans la vallée du Rhône, Aegerter en Bourgogne et pays-d’oc, le domaine des Trottières dans le Val de Loire, le domaine de Lorgeril dans le Languedoc. Par exemple, Oriane Chambon (ci-contre), sommelière et gérante du concept Expérience sur Mesure faisait découvrir les cuvées rosés, blanches et rouges du domaine Bastide de Fave en Provence.

 

Au cœur de la soirée, une dégustation guidée est proposée. Tour à tour, les animateurs, comme ici Alban Requet (ci-contre), caviste en alternance depuis un an à l’Intermarché, font découvrir deux cuvées de chardonnay et deux de pinot noir issues de terroirs différents. Les convives ont ainsi pu goûter les cuvées signées Aegerter en pays-d’oc, Joseph Drouhin en Bourgogne et Poiron-Dabin dans le Val de Loire.

 

Au quotidien, la question des accords avec les plats est récurrente lors des achats de vins. Ainsi, des propositions d’accompagnements avaient été préparés par les charcutiers, bouchers et fromagers du magasin. Des huîtres provenant d’un ostréiculteur de Saint-Just-Luzac (17) complétaient le buffet.

 

 

Un peu avant 23 heures, la soirée s’achève après une dégustation de bulles  signées Poiron-Dabin (44) accompagnées de brownies et fraisiers. Les convives ont le sourire et une shopping-liste remplie. Un succès qui génère même des demandes de déclinaison de la formule sur la foire aux vins d’automne.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois