Coronavirus : chute brutale du trafic en hypers et supers

30 mars 2020 - Camille BOURIGAULT

Après une quinzaine particulièrement intense, le trafic a radicalement diminué en magasins la semaine du 16 mars. Le panier moyen augmente en revanche de + 85 %. Rayon Boissons décrypte la situation avec les chiffres d’IRI.

La semaine du 16 au 22 mars dernier a marqué un tournant pour la grande distribution française. Après deux semaines d’intensification du trafic, l’annonce du confinement a contraint les consommateurs à réduire leurs déplacements et donc leurs sorties en magasins. Ainsi, IRI indique que le trafic a diminué de - 32 % par rapport à la même période l’an passé en hypers et supers*.

Dans le détail, ce sont les plus grands hypers qui sont le plus impactés. Leur indice d’évolution du trafic est passé de 103 à 58 entre la semaine 11 et la semaine 12. De leurs côtés, les petits points de vente s’en sortent plutôt bien avec un indice de 76, soit une diminution de « seulement » - 24 % du trafic par rapport à l’an passé. Point positif cependant, le panier moyen des Français augmente dans le même temps de + 85 %. Cela profite bien sûr aux rayons PGC qui voient leur chiffre d’affaires bondir de + 27 %.

 

*Source : baromètre trafic magasin IRI Géomarketing basé sur les données tickets de caisse des enseignes suivantes : Auchan supermarchés, Auchan, Carrefour, Colruyt, Carrefour Market, Casino, Leclerc, Leclerc Express, Cora, Géant, Casino, Hyper U, Super U, Marché U, U Express, Utile, Maximarché, Record, Match

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois