Distibution

Coronavirus : Auchan, Carrefour, Intermarché et U verseront une prime de 1000 € à leurs salariés

23 mars 2020 - Yves DENJEAN

Trois groupes de distribution ont annoncé ce week-end le versement d’une prime exceptionnelle de 1 000 € à leurs salariés pour récompenser leur travail pendant l’épidémie de Covid-19. Une initiative suivie par Système U aujourd'hui. Pour sa part, Lidl va augmenter la prime de pouvoir d'achat de 600 € pour atteindre les 1 000 €.

Thierry Cotillard d'Intermarché, Alexandre Bompard de Carrefour, Edgard Bonde d'Auchan Retail et Dominique Schelcher sont les premiers à avoir annoncé le versement d'une prime exceptionnelle à leurs salariés.

Auchan a tiré le premier ! Dans un communiqué diffusé dimanche matin, Auchan Retail France a annoncé son intention de verser une prime de 1 000 euros aux 65 000 collaborateurs d’Auchan et de Chronodrive dans les prochaines semaines. L’ensemble des salariés des magasins, entrepôts, drives, services de livraison à domicile et site de e-commerce sont concernés par cette prime. « Je tiens à remercier tous ceux qui ont parfaitement rempli notre mission de nourrir les Français. Nous vivons une crise exceptionnelle et leur engagement est exceptionnel ! Cette prime de 1 000 € est notre façon de reconnaître la qualité de leur mobilisation au service des clients, indique dans le communiqué Edgard Bonte, président d’Auchan Retail. Comme l’a suggéré le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, cette prime sera versée dans le cadre de l’accord d’intéressement de l’entreprise. »

Le groupe Carrefour a emboité le pas. Le PDG Alexandre Bompard a profité de son passage au 20 heures de France 2, dimanche, pour faire l'annonce de versement de primes réitérant ces vifs remerciements à ses salariés.

Dans le même temps, Intermarché a diffusé un communiqué précisant que cette prime sera accordée aux équipes d’Agromousquetaires et des bases logistiques. Soit 18 000 personnes au total. Les modalités seront discutées aujourd’hui (ce lundi) avec les partenaires sociaux lors d’un comité de groupe exceptionnel. La direction d’Intermarché et Netto présidée par Thierry Cotillard va toutefois plus loin et ne veut pas cantonner cette prime aux seuls salariés de ce périmètre. « Le groupement, qui n’est pas un groupe de distribution intégré mais qui rassemble des chefs d’entreprise indépendants, souhaite aussi reconnaître l’effort des équipes, précisent les Mousquetaires. Nous invitons donc l’ensemble des chefs d’entreprises Intermarché et Netto à tout faire, outre les mesures de sécurité sanitaire qui là aussi sont l’absolue priorité, pour mettre en œuvre ce principe d’une rétribution annuelle exceptionnelle, destinée à l’ensemble de leurs collaboratrices et collaborateurs. »

Cette initiative est d'ailleurs par Système U ce lundi 23 mars qui, comme Intermarché, annonce dans un communiqué le versement de la prime aux salariés des entrepôts et des centres logistiques. « Nous saluons l'engagement remarquable dont fait preuve l'ensemble de nos collaborateurs, souligne Dominique Schelcher président de Système U. Ils mesurent parfaitement l'importance de la mission qui leur incombe dans cette crise. » Comme pour Intermarché, les associés U sont appelés « en fonction des moyens de leur entreprise à mettre en œuvre le même principe de prime exceptionnelle... » 

De son côté, Lidl a annoncé en fin de journée lundi 23 mars son intention d'augmenter la prime de pouvoir d’achat de 600 € pour atteindre les 1 000 €. « Je tiens à remercier l’ensemble de mes collègues des supermarchés et plateformes logistiques qui sont mobilisés chaque jour pour assurer la mission primordiale de nourrir les Français. Leur engagement est plus que jamais capital. Ils sont chaque jour sur le terrain et se savent investis d’une mission nationale, » explique Frédéric Fuchs, président de Lidl France. Le 10 mars dernier, le distributeur avait accordé, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, cette prime déjà versée de 400 € ainsi qu'une hausse de salaires de 2 % pour les employés et + 1,8 % pour les cadres. Un accord signé par les partenaires sociaux à l’unanimité. 

Pour l'heure, seuls Leclerc et Casino n'ont pas encore pris la parole sur ce sujet.

Article mis en ligne modifié le 23 mars 2020 à 14 h 18 mise à jour à 16 h 43

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois