Distribution

Carrefour se retire de la Chine

25 juin 2019 - Yves DENJEAN

Le groupe Carrefour a annoncé hier dans un communiqué la cession de sa filiale chinoise à hauteur de 80 % au distributeur Suning.com. Le montant de la transaction s’élève à 1,4 milliard d’euros. L’acteur français reste toutefois un actionnaire minoritaire.

Les distributeurs réduisent la voilure. Après le retrait d’Auchan d’Italie le mois dernier, c’est au tour du groupe Carrefour d’annoncer la cession de ses activités chinoises à hauteur de 80 %. L’acteur français a en effet signé un accord avec la chaîne locale Suning.com. Cette transaction est valorisée pour un montant de 1,4 milliard d’euros. Le groupe dirigé par Alexandre Bompard conserve 20 % de l’actionnariat et 2 sièges sur 7 au conseil de surveillance.

Le nouveau propriétaire chinois prend donc le contrôle de 210 hypermarchés et 24 magasins de proximité. Ce réseau avait généré l’an dernier un chiffre d’affaires de 3,6 milliards d’euros en repli de – 5,9 % à magasins comparables. Le retailer chinois devrait conserver l’enseigne Carrefour. Il possède un réseau de 8 881 magasins dans plus de 700 villes ainsi que la 3ème plateforme de e-commerce B2C. Suning.com est un des leaders du « smart retail », avec un modèle de distribution « online-to-offline » (O2O), intégrant les activités en ligne et les magasins physiques.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois