Bilan

L’effet des chaleurs printanières sur les ventes

16 août 2011 - B. Mo.

Avec des températures moyennes supérieures à 2,5° à l’an dernier, le printemps 2011 a été particulièrement favorable aux boissons désaltérantes. Le beau temps a généré en GMS 90 millions d’euros supplémentaires sur la catégorie des bières et boissons sans alcool.

Dans le détail, l’impact de la météo a rapporté 13,6 millions d’euros aux eaux plates nature, + 10,9 M€ aux bières spéciales, + 9,7 M€ aux eaux gazeuses nature, + 9,4 M€ aux colas, + 8,2 M€ aux bières de luxe, + 6,4 M€ aux bières de spécialités… De belles performances qui permettent de relativiser un peu le piètre été 2011.

Croissance totale

Effet météo

Croissance hors effet météo

BRSA & Eaux

+ 7,6 %

+ 4,5 %

+ 3,1 %

Bières & cidres

+ 10,5 %

+ 6,0 %

+ 4,5 %

Spiritueux & champagnes

-1,0 %

+ 0,2 %

-1,2 %

Total PGC

+ 1,4 %

+ 0,2 %

+ 1,2 %

Evolutions du CA en hypers et supers sur mars-avril-mai 2011 par rapport à la même période en 2010.

Source : SymphonyIRI / Climpact

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois