Portrait

Jean-Luc Roché, adhérent Leclerc au magasin de Loches (37)

23 mai 2014

Jean-Luc Roché va quitter ses fonctions de membre de GT vins au Galec où il a œuvré pendant 25 ans. Il a joué un rôle déterminant dans le déploiement national des foires aux vins de son enseigne et dans le lancement de la gamme des « Incroyables ».

Photo Rayon Boissons

Le moment est tout sauf anodin pour l’inventeur des Incroyables de Leclerc. Jean-Luc Roché participe cette année à la sélection de sa 25e foire aux vins au Galec, la centrale nationale de Leclerc basée à Ivry (94). Cette édition sera sa dernière en tant que membre du groupe de travail (GT) vins. Comme annoncé en exclusivité par Rayon Boissons dans son numéro de mars 2014, l’adhérent de Loches (37) va en effet quitter ses fonctions en juin prochain.

Pour Jean-Luc Roché, le vin est avant tout une histoire de passion. « Je remercie le groupement qui m’a permis de travailler dans le monde du vin », souligne l’adhérent. L’une de ses plus grandes fiertés est d’avoir été à l’initiative, avec Pascal Payraudeau adhérent à Roques-sur-Garonne (31), de la sélection des Incroyables de Leclerc lancée lors de la foire aux vins d’automne 2003. « Yves Vatelos, le propriétaire du château Reignac avait organisé plusieurs dégustations à l’aveugle mettant en compétition les grands crus classés à d’autres vins moins connus, explique Jean-Luc Roché. C’est ainsi qu’est née l’idée de proposer des grands vins à des prix compétitifs. » Aujourd’hui, cette sélection de produits exclusifs représente en valeur près de 10 % de la foire aux vins d’automne et représente près d’un quart de l’offre nationale des foires aux vins Leclerc.

Responsable de GT à 33 ans

La sortie des Incroyables coïncide avec la volonté de l’enseigne de disposer d’une date unique pour les foires aux vins. Michel-Edouard Leclerc, qui ne manquait pas de présenter Jean-Luc Roché comme le « monsieur vin de Leclerc », lui avait demandé d’harmoniser le démarrage de l’opération afin de communiquer sur l’événement au niveau national. « Il a fallu beaucoup échanger avec nos collègues pour les convaincre », se souvient Jean-Luc Roché.

Ce travail de longue haleine portera ses fruits à la fin des années 1990. À l’exception de ceux de la centrale régionale bretonne, la Scarmor, les Centres Leclerc démarrent aujourd’hui leur opération automnale simultanément et présentent même un assortiment national commun de 170 références. « Je pense que nous avons atteint le bon équilibre, souligne le patron de l’hyper de Loches. Les foires aux vins Leclerc doivent conserver leur identité régionale.»

Jean-Luc Roché n’est pas un descendant d’adhérents Leclerc. « J’ai débuté ma carrière au magasin Radar de Bagnolet à Paris en tant que chef de secteur PGC, se souvient-il. J’ai rencontré André Cadiou, l’adhérent Leclerc à la Ferté-Bernard (72). Il m’a proposé de le rejoindre en m’expliquant qu’il existerait des opportunités d’ouvrir son propre magasin au sein du groupement. »

En 1979, il prend la direction de l’hypermarché sarthois avant de s’installer à son compte à Loches (37) en 1985. « J’ai intégré le Galec en 1988 d’abord en tant que membre du GT des spiritueux », précise l’adhérent. Jean-Jacques Moltoni, chef de marché liquides de l’époque et propriétaire de deux magasins dans l’Aube, repère très rapidement sa passion pour le vin. « Il m’a demandé de prendre la tête du GT vins début 1989, indique Jean-Luc Roché. J’ai eu la chance d’être accompagné par des collègues comme Robert Primault de Graulhet et plus tard Pascal Payraudeau. »

Aujourd’hui, c’est à son tour de lancer dans le grand bain son successeur Olivier Simon au Galec. Lequel n’est autre que son voisin, le propriétaire du Leclerc de la Ville-aux-Dames (37). « J’ai remplacé son père, Armand Simon, au groupe de travail en 1989, se rappelle Jean-Luc Roché. Je suis aujourd’hui fier de lui transmettre le flambeau. » L’histoire se répète.

Yves Denjean

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois