Distribution

Parts de marché : Intermarché et Système U, principaux bénéficiaires de la crise sanitaire

7 avril 2020 - Yves DENJEAN

Selon Kantar, Intermarché et Système U ont particulièrement bien profité des effets de la crise du coronavirus sur la période du 24 février au 22 mars 2020 avec un gain respectif de + 0,8 et + 0,6 point de part de marché. Plus largement, le drive, les supermarchés et la proximité sont également très bien orientés.

Ce contexte exceptionnel a profondément changé la donne. Selon Kantar, la crise du coronavirus a profité aux deux principales enseignes de supermarchés, à savoir Intermarché et Système U.

Les Mousquetaires affichent en effet un gain de + 0,8 point de part de marché dans les PGC-FLS sur la période du 24 février au 22 mars 2020. Une séquence de quatre semaines durant laquelle la population française est entrée en confinement, boostant de manière spectaculaire les achats alimentaires.   « Le groupement gagne + 0,8 point de part de marché à 15,5 %, tiré par son enseigne Intermarché qui bénéficie d’une très bonne accessibilité grâce à un parc de magasins et de drive qui est un des plus importants en France, indique Kantar dans le communiqué. Les points de vente gagnent + 0,6 point grâce à près de 800 000 acheteurs supplémentaires sur la période et des paniers en progression. Le canal internet gagne + 0,2 pt à 0,7 % de part de marché. »

Pour sa part, Système U bondit entre le 24 février et le 22 mars de + 0,6 point à 11,6 %. Selon le panéliste, les Nouveaux Commerçants enregistrent un gain de 465 000 acheteurs supplémentaires couplé à une valorisation des paniers et une augmentation de la fréquence d’achat. « Les drives U ont vu leur trafic progresser et alimentent la part de marché du groupement », ajoute Kantar.

Plus largement, les chaînes de supermarchés Carrefour Market, Auchan Supermarché, mais aussi de proximité celles de Carrefour Proxi et Franprix, ont gagné chacune + 0,1 point de part de marché. Le confinement a en effet incité les Français à se rendre dans les magasins les plus proches de leurs domiciles.

Cette situation a en revanche pénalisé le circuit des hypermarchés, plus éloignés des foyers, et celui des EDMP (ex hard-discount). Ils progressent au niveau des achats alimentaires de + 15 %, une croissance inférieure de 6,5 points à la moyenne sur la période. Selon les chiffres publiés par Olivier Dauvers (source Kantar : origine distributeurs), Carrefour, Géant et Auchan chutent respectivement de - 0,3, - 0,4 et - 0,5 point tandis que Leclerc reste stable. Performance identique pour Lidl quand Aldi recule de - 0,2 point. L’absence de drives dans ces deux dernières enseignes a certainement pénalisé leur performance globale.

Enfin, l’autre grand gagnant de la séquence reste le circuit du drive qui voit sa part de marché bondir de + 1,2 point à 7,7 %. « Le nombre de transactions augmente de + 50%. 20% des foyers ont acheté des PGC-FLS on line sur la période versus 11% sur la période précédente », précise Kantar.  

Et aussi :

 

  • + 21,5 % pour les dépenses de produits PGC-FLS en mars 2020
  • La fréquence d’achat en hausse de + 8 %
  • Le panier moyen a augmenté de + 12 % 
  • Le circuit des supermarchés gagne + 1,4 point à 26,1%
  • Progression de + 0,3 point de la proximité à 6,1%

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois