Premier bilan commercial

Red Bull innovation la plus performante du rayon

26 septembre 2008 - Elodie Martel

C’est un carton. Comme l’avait prédit Rayon Boissons, l’arrivée de Red Bull dans l’Hexagone tient toutes ses promesses. Si l’energy drink continue sur sa lancée, les prévisions de l’Autrichien d’atteindre un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros en 2008 paraissent tout à fait réalistes. D’avril à juin, 16 millions d’euros avaient déjà été engrangés en GMS. Les trois versions de la boisson qui donne des ailes – 25 cl, 4 x 25 cl et light – se classent sans difficulté parmi les quinze meilleures innovations 2008 du rayon softs-drinks, alignant des chiffre d’affaires hebdomadaire à faire pâlir la concurrence. En moyenne, la canette 25 cl rapporte cinq fois plus que le grand format 48 cl de Burn. Une santé qui rejaillit sur l’ensemble du segment des energy-drinks. En juin 2008, les ventes de la catégorie en GMS étaient multipliées par trois par rapport à l’an dernier. En juillet, par deux et demi et en août, par trois à nouveau. Les chefs de rayon se frottent les mains. « Depuis que les médias ont annoncé l’autorisation de la taurine, les sorties hebdomadaires se sont emballées », s’enthousiasme le manager d’un Leclerc. Il faut dire que Red Bull a cumulé une campagne de publicité impressionnante et les effets du débat sur l’innocuité de la taurine. Autorisé à la vente pas la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, la boisson n’est pas du tout du goût de Roselyne Bachelot, ministre de la Santé. Interviewée sur France Inter début juillet, elle n’hésitait pas à conseiller aux parents, « par mesure de précaution, de boycotter l’energy-drink », jugeant la formule « sans intérêt nutritionnel ou énergétique ». Autant dire que pour des adolescents stimulés par l’interdit, ces interventions ne pouvaient que les inciter davantage à tester la taurine.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois