Exclusif Rayon Boissons

Orangina-Schweppes renonce à Sunny Delight en France

Après avoir échoué à imposer ses marques Oasis, Pulco et Pampryl au rayon frais, Orangina-Schweppes cède la licence de marque Sunny Delight à Eclor (Loïc Raison, Ecusson). Une aubaine pour la filiale d’Agrial qui compte relancer cette signature comme elle l’a fait avec Danao.

Le chiffre d’affaires de la  marque Sunny Delight atteint 10 millions d’euros en 2013. (photo DR)

Le contrat est tout frais. En début de semaine dernière, Eclor, filiale du groupe coopératif Agrial qui possède notamment les marques de cidre Loïc Raison et Ecusson, a repris la licence Sunny Delight pour la France. Propriété de Procter jusqu’en 2004 puis du fonds d’investissement J.W.Childs, la marque de boisson réfrigérée était entrée dans le giron du groupe Suntory en décembre 2010. Du moins en Europe et en Afrique du Nord. En France, cette acquisition avait permis à Orangina-Schweppes d’accéder au linéaire des jus et boissons réfrigérées.

En 2012, l’opérateur avait ainsi lancé ses marques Oasis, Pampryl et Pulco sur le segment. Un pari osé qui s’est rapidement soldé par un échec pour Pampryl, retiré quelques mois après. Si elles ont tenu près de deux ans, Oasis et Pulco disparaissent, elles aussi, des rayons frais. Propriétaire d’une unique marque sur ce segment très bataillé, Orangina-Schweppes cherchait donc à céder Sunny Delight. Eclor est apparu comme un repreneur intéressant.

Déjà propriétaire de la marque Danao depuis 2007, l’entreprise connaît bien l’univers du frais. Acquérir Sunny Delight lui permet de gagner du poids sur ce marché où Tropicana et Andros font la loi. Par ailleurs, elle a obtenu de très bons résultats en reprenant en main Danao. Les volumes ont progressé de + 47 % depuis 2007, passant de 12 à 18 millions de litres en GMS. « Cette marque manquait de soutien, se souvient Daniel Alcabas, directeur marketing du groupe Eclor/CCLF. Nous avons repris le chemin de la communication et de l’innovation pour la relancer ». Sans oublier trois vagues de présence en prospectus par an.

Eclor espère reproduire ce succès sur Sunny Delight. Il est temps. Depuis dix ans, cette marque perd du terrain. Sur les trois dernières années, sa part de marché est passée de 9 à 5 % sur les jus et boissons réfrigérées.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois