Etude

La bouteille plastique incorporant 20 % de r-PET reste l’emballage le plus pertinent

10 octobre 2022 - Justine Bessaudou

Les minéraliers ont fait réaliser par des experts indépendants la première analyse de cycle de vie sectorielle sur l’ensemble des conditionnements possibles pour l’eau minérale : PET recyclé, verre, aluminium et brique. Elle révèle qu’à date la bouteille en plastique contenant 20% de r-PET est la plus pertinente. Explications.

La bouteille plastique incorporant 20 % de r-PET reste l’emballage le plus pertinent

Les minéraliers poussent le curseur en matière environnementale. Afin de baser leurs plans de décarbonation sur des données scientifiques, ils ont commandé une étude indépendante comparative de toutes les solutions actuelles (PET recyclé, verre, aluminium et brique) pour définir l’emballage de demain de l’eau en bouteille. Résultat : parmi les emballages proposés sur le marché français, la bouteille plastique intégrant 20 % de r-PET ressort, au regard de son faible impact carbone, comme le conditionnement le plus adapté. Cette solution pourrait encore gagner en performance environnementale en étant de plus en plus circulaire. Avec un taux de collecte de 100 % et des bouteilles conçues intégralement en plastique recyclé, le gain de CO² est évalué aux alentours de 35 à 40 %.

Pour l’heure, l’étude révèle que la bouteille en verre à usage unique (très consommatrice au niveau de la fabrication et du transport) émet six fois plus de CO² que la bouteille d’un litre avec 20 % de r-PET tandis que le taux atteint 2,5 pour une canette de 50 cl comparé à une bouteille de même contenance. Il s’agit pour la can d’incorporer davantage d’aluminium recyclé et de renforcer les travaux pour décarboner la production d’alu.

Du côté de la brique en carton, l’impact carbone est équivalent à celui d’une bouteille plastique intégrant 20 % de r-PET mais celle-ci doit améliorer le recyclage des multiples couches qui la composent (carton, alu et plastique). Enfin, le verre réemployé d’un litre génère 1,5 fois plus d’émissions de CO² que la bouteille PET (incorporant 20 % de plastique recyclé). Pour réduire cet impact, « il est nécessaire de collaborer à plus grande échelle avec tous les acteurs concernés : sociétés de transport, logisticiens, verriers, etc. », précise le communiqué de presse.

Des travaux d’amélioration ont déjà été entamés par les minéraliers. À l’instar du développement des grands contenants : 2 l, 5 l, 8 l ou même 20 l, qui émettraient 2,5 fois moins de CO² que la bouteille 20 % de r-PET. Parmi les autres pistes envisagées : le vrac pour lequel Evian vient de lancer un test sur le circuit hors domicile ou encore le PET consigné.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois