Badoit revient sur l’aro

22 février 2011 - E. Martel

Pionnier des eaux gazeuses aromatisées dans les années 1990, Badoit reprendra du service fin mars. « Le segment garde encore un vrai potentiel, analyse Nathalie Puech-Alquier, directrice du pôle eaux gazeuses de Danone Eaux France. Le taux de pénétration atteint seulement 13 % ». En outre, ce marché affiche de bons résultats. En 2010, les volumes ont progressé de + 0,9 %, après une croissance de + 9,3 % en 2009. Seules deux marques tirent vraiment les marrons du feu : Perrier, qui s’arroge 66 % des volumes (en baisse de – 1,5 %) et Salvetat, dont la part de marché atteint 18,4 % après une forte hausse des sorties de + 18 %.

Selon Danone Eaux France, il reste de la place pour une troisième marque forte. « Par le passé, nos gammes présentaient deux inconvénients : elles étaient disponibles en petits formats et les parfums originaux changeaient régulièrement », reconnaît Nathalie Puech-Alquier. En 2001, Badoit signait effectivement une gamme baptisée Vertigo, conditionnée en pack de 6 x 33 cl et qui comptait des parfums comme framboise/pomme verte ou mangue/citron.

Pour son grand retour, Badoit a donc privilégié la simplicité avec trois parfums : citron, citron vert et menthe. Tous sont formulés sans sucres ni arômes artificiels. Baptisée « Bulles de », la gamme est uniquement disponible en format 1 litre et bénéficiera d’un plan de soutien spécifique.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois