Banc d'essai

On a comparé Cubanisto Tequila à Desperados

3 février 2020 - Camille BOURIGAULT

Avec sa nouvelle déclinaison « Tequila flavoured », la marque de bière traditionnellement aromatisée au rhum d’AB InBev débarque en concurrence frontale avec la Desperados d’Heineken. L’occasion pour la rédaction de Rayon Boissons de réaliser un comparatif de ces deux poids lourds du segment.

Avant chacun avait son pré carré. La bière Cubanisto était aromatisée au rhum, Desperados à la tequila et Skøll à la vodka. Mais aujourd’hui Cubanisto propose une recette qui, une fois n’est pas coutume, revendique un parfum tequila. La rédaction de Rayon Boissons a donc souhaité comparer cette nouvelle proposition à la marque référente du groupe Heineken.

Le packaging

Loin des habits jaunes, rouges et verts de Desperados, Cubanisto arbore un packaging bleu et doré. Un univers sans grand rapport avec la tequila, alcool d’agave emblématique du Mexique, contrairement à son concurrent. Néanmoins, cela apporte une touche de modernité qui saura certainement séduire sa cible de jeunes consommateurs.

La composition

Ces deux bières aromatisées à la tequila possèdent une composition similaire dans les grandes lignes : eau, malt d’orge, maïs, extraits de houblon, arômes et acidifiants. Mais un point principal les distingue. En effet, pour afficher la mention « - 30 % de calories en moins sur son pack », Cubanisto a remplacé le sirop de glucose, classiquement présent dans ce style de recette, par des édulcorants. Résultat, la bière d’AB InBev apporte 39 Kcal pour 100 ml, là où Desperados en contient 59.

Le goût

Si les deux boissons se positionnent clairement dans le même univers, Cubanisto apparaît d’emblée beaucoup plus sucré. Son profil est également plus fruité, très citronné notamment. De son côté, Desperados se rapproche davantage du profil d’une bière avec ses saveurs de céréales et de houblon légèrement plus prononcé. Son aromatisation semble plus subtile.

Notre avis

Cubanisto apparaîtra certainement trop sucrée et fruitée aux amateurs de bière, ainsi qu’aux fans de Desperados. Mais ce nouveau concurrent saura séduire les consommateurs visés par ce type de recette. À savoir un public âgé de 18 à 25 ans, plutôt féminin. D’autant que la promesse d’une teneur en calories réduite est également intéressante pour convaincre cette cible.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois