Vins effervescents : Les hypers et supers pèsent deux tiers des achats en 2010

Selon des données de FranceAgriMer d’après le panel Kantar, les hypers et supers ont représenté en 2010 65 % des achats de vins effervescents, champagne compris. Le hard discount a atteint, quant à lui, 17 % de part de marché. Son poids est en revanche moins important sur le marché des champagnes avec seulement 10 % des achats.

Les GMS traditionnelles représentent 59 % des volumes des bulles champenoises dont 43 % dans les hypers. Même score pour les AOP effervescents qui affichent une forte dépendance au hard-discount dans lequel sont réalisés 27 % des achats. Soit sept points de plus que les supers. Ce circuit est en revanche survendeur de vins mousseux hors AOP avec 27 % des volumes contre seulement 18 % pour les Lidl, Aldi et consorts.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois