Vins : Castel confirme le rachat de Patriarche

9 mai 2011 - K.E.

Ce qui était jusqu’alors présenté au conditionnel est désormais totalement officiel : Castel a racheté une partie du groupe beaunois Patriarche. Une acquisition qui permet au groupe Castel de devenir un acteur majeur du marché des vins effervescents avec des marques comme Kriter, Pol Rémy, Paul Bur, Léonce Bocquet sur le crémant de Bourgogne ou Veuve du Vernay à l’export. Au total, Patriarche produits 40 millions de cols de vins effervescents contre 30 millions de vins tranquilles.

Avec l’outil de vinification de Kriter à Beaune (21) et celui de la Sorevi à Mérignac (33), Castel peut d’ores et déjà imaginer décliner d’autres marques de son groupe en bulles. « Sur ces synergies repose tout l’intérêt du rachat de Patriarche, commente un proche du dossier. La région, le métier et les marques des deux groupes sont complémentaires.»

L’autre intérêt repose sur les vins de Bourgogne. Région sur laquelle le groupe était assez peu présent, si ce n’est dans le beaujolais via Selles racheté en 2009. « Même si nous proposions quelques vins, nous ne disposions pas d’entité ni de marque qui légitime notre activité sur cette région », témoigne-t-on en interne. Désormais, le groupe capitalisera sur les marques Patriarche et Couvent des Visitandines. Sans compter que ce sourcing bourguignon pourra alimenter les autres filiales du groupe.

Le montant du rachat n’a pas été précisé mais la somme de 75 à 85 millions d’euros fait partie des estimations crédibles évoquées par des proches du dossier.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois