Bières : AB-InBev rachète Oriental Brewery

La rumeur l’annonçait depuis quelques jours. C’est désormais fait. AB-InBev a officialisé aujourd’hui la conclusion d’un accord avec les fonds d’investissement KKR et AEP pour le rachat d’Oriental Brewery pour 5,8 milliards de dollars (4,3 milliards d’euros).

En 2009, le numéro 1 mondial de la bière avait vendu le brasseur sud-coréen à ces deux fonds d’investissement afin de se désendetter. Tout en convenant d’une clause lui permettant de racheter l’entreprise cinq ans plus tard, « sous certaines conditions financières ».

Oriental Brewery revient donc dans l’escarcelle du propriétaire de Leffe et de Hoegaarden. Mais la transaction ne manquera pas d’alimenter les polémiques. Dans son édition de vendredi, l’hebdomadaire anglo-saxon The Economist ironisait déjà sur les très importants bonus touchés en 2009 par Carlos Brito, patron d’AB-InBev, alors que la vente s’était négociée autour de 1,8 milliard de dollars à l’époque.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois