Salon

Les immanquables du Whisky Live 2019 en images

8 octobre 2019 - Ugo BRUSETTI

Organisé dans la Grande Halle de la Villette durant trois jours, le salon Whisky Live Paris organisé par La Maison du Whisky a une nouvelle fois fait le plein. Rayon Boissons était bien sûr de la partie et vous propose une sélection en images des informations qu'il ne fallait pas manquer !

  • Salon Whisky Live Paris 2019

    • Salon

      La Maison du Whisky a vu grand

      Pour cette nouvelle édition du salon Whisky Live Paris, La Maison du Whisky avait trouvé un nouveau lieu à sa dimension. Installé durant quatre ans à la Cité de la Mode, l'évènement s'est en effet tenu dans la Grande Halle de La Villette. Le tout pendant trois jours.

    • Whisky

      Glenfiddich, un cru d’exception

      Comme souvent, la célèbre signature distribuée dans l’Hexagone par William Grant & Sons France avait mis les petits plats dans les grands en dévoilant une cuvée prestigieuse, en l’occurrence le « Grand Cru », vieilli dans des fûts de vins d’exception champenois. Ce nouveau né de 23 ans d’âge est disponible dans le réseau cavistes pour 275 €.

    • Whisky

      Aberlour change de look

      La marque commercialisée en France par Pernod a pu dévoiler son nouveau look durant le salon. C’est le cas d’une de ses quatre références en GMS, le 12 ans d’âge, présenté ici par Ruddy Mitteaux, animateur pour la marque.

    • Whisky

      Crabbie surfe sur une tendance

      Le vaste monde des whiskies en grande distribution pourrait bientôt voir arriver Crabbie. La version Yardhead, axée sur une consommation en cocktail, espère débarquer et faire concurrence à Monkey Shoulder. La marque commercialisée par CBH était présentée par Romain Drahonnet, business developer. Le prix de cette référence est fixé à 23,65 €.

    • Whiskey

      Lambay se fait un nom

      Adossé à la Maison Camus, le whiskey de l’île de Lambay tente de séduire la grande distribution. Son blend titrant 40°, présent chez Carrefour depuis cette année, espère se faire une place dans d’autres enseignes. Si tout se passe bien, Auchan pourrait lui ouvrir ses portes prochainement. C'est en tout cas ce qu'espèrent Yonaël Bernard, responsable production (à gauche) et Marc Poupard, responsable commercial GMS et cash and carry.

    • Rhum

      Flor de Cana prend de l’âge

      La version 5 ans ne sera peut-être bientôt plus seule dans les rayons. En effet, le 12 ans du rhum originaire du Nicaragua commercialisé en France par La Maison du Whisky devrait faire son apparition. Une belle marque de reconnaissance pour cette maison familiale certifiée commerce équitable.

    • Vodka

      Fair, la vodka après le gin

      Marque française créée il y a dix ans, Fair commence tout juste à se faire un nom au moment où la consommation éthique des alcools devient une préoccupation chez les consommateurs. La signature est présente dans plusieurs enseignes de grande distribution comme Carrefour depuis près de trois ans avec son gin. Monoprix a récemment référencé sa vodka. Prochaine mission pour la petite entreprise représentée au salon par Martin Dupont, responsable des ventes Europe et Bénédicte Losson, directrice marketing : la refonte du packaging de toute la gamme.

    • Rhum

      Dead Man’s Fingers, côté branché

      Commercialisée en France par CBH, la marque britannique de rhum espère débarquer très vite dans le réseau GMS. Des quatre références de sa gamme, les versions Spiced et Hemp sont visées. La recette de la deuxième citée a intégré du chanvre, sans le THC bien sûr. Le tout à un prix oscillant autour de 25 €.

    • Whisky

      Amrut, l’Inde en conquête

      De plus en plus présents au sein du réseau traditionnel, les whiskies indiens souhaitent conquérir un marché français largement acquis au whisky. Et ainsi marcher dans les pas des autres signatures venues d’Asie, japonaises et taïwanaises notamment. Signature emblématique et réputée, Amrut a déjà été vue lors d’opérations type fête des pères. Pramod Kashyap, manager général adjoint en charge des opérations internationales avait fait le déplacement à Paris pour l'occasion.

    • Whisky

      Jura, la french touch

      Maître distillateur chez Jura, Gregg Glass était venu présenter le dernier né de la distillerie écossaise de Jura, le Seven Wood, vieilli dans des fûts en bois français. Si les versions Journey et 10 ans sont distribuées dans le réseau GMS par La Maison du Whisky, celle-ci est uniquement destinée aux cavistes à un prix d'environ 65 €.

    • Whisky

      Talisker, une rareté très âgée

      Avec seulement 1 200 bouteilles dans le monde et 200 en France, la version Bodega 41 ans d’âge de la marque appartenant à Moët Hennessy Diageo et distribuée par Diageo n’est pas passée inaperçue. Mais qui dit âgé et rare dit aussi cher avec une bouteille disponible à près de 3400 €.

    • Mixologie

      Cocktail Street, mixologie à ciel ouvert

      Qui dit nouveau lieu dit nouvelle rue des cocktails. Ou plutôt boulevard tant l’espace dédié à la mixologie était important cette année. Et il y en avait pour tous les goûts avec bien sûr des whiskies, des rhums mais aussi des amers, du cognac, du gin voire même du sans alcool avec un stand Coca-Cola, présent avec sa gamme Signature Mixers

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois