Marché de la bière

L’inquiétude grimpe chez les brasseurs

Ce matin, l'association des Brasseurs de France tenait une conférence sur le bilan économique du secteur. Le marché de la bière semble plutôt bien résister à la hausse des taxes en GMS mais la situation se montre préoccupante dans les autres circuits.

Les taxes ont fait grimpé les prix de + 13 % en GMS (Photo DR pour Rayon Boissons)

Entre janvier et mars 2013, les ventes de bières ont reculé de – 0,7 % en hypers et supers selon Iri. Au regard de l’ensemble des liquides, en repli de – 0,6 % sur la période, la bière ne s’en sort finalement pas si mal. Sachant que les prix ont tout de même augmenté de + 13 % en moyenne au rayon mousses entre 2012 et 2013 sous l’effet des taxes ! Seulement, cela cache tout de même un recul golbal de la consommation par rapport à 2012, car la tendance était très nettement à la hausse l’an passé.

Le mois de mars a vraiment plombé l’ambiance des hypers et supers avec une chute de – 8,4 % des ventes. Tandis qu’en janvier, février et avril 2013, les sorties de bières ont respectivement progressé de + 0,5 %, + 1,2 % et + 6,4 % ! « Il est probable que ces évolutions soient davantage liées à un effet météo qu’à un véritable effet taxes », estime Sophie Nonet chez Iri. Laquelle reste toutefois prudente dans ses analyses car de nombreux autres facteurs peuvent entrer en ligne de compte.

- 15 % en CHR

A commencer par les transferts de consommation observés entre les bars et le domicile et/ou entre le hard-discount et les GMS. Les chiffres confortent plutôt cette thèse puisque les ventes de bières ont plongé de – 15 % en CHR, de – 9 % en hard-discount et de – 6 % dans les magasins de proximité au premier trimestre 2013 selon les données recueillies par Brasseurs de France. Tous circuits confondus, l’effet taxes n’est donc peut-être pas si négligeable.

- 30 % de production depuis janvier

Ces premiers chiffres inquiètent les opérateurs, déjà fragilisés économiquement. Alors que leurs brasseries ont tourné à plein régime en fin d’année pour livrer leurs clients avant la hausse des taxes, leur production a, par ricochet, chuté de – 30 % entre janvier et mars 2013. Autant de chiffres chocs que les brasseurs tiennent à rappeler au moment où la Mission d’Evaluation et de Contrôle de la Sécurité Sociale du Sénat étudie la mise en place d’une nouvelle taxe comportementale sur les alcools …

Article complet à découvrir dans le numéro de juillet de Rayon Boissons.

Renseignements : Anne Pillet au 02 99 32 21 21 ou http://www.rayon-boissons.com/Gagnez-du-temps-en-vous-abonnant-en-ligne!

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois