Vins

InVivo rachète Cordier Mestrezat

InVivo, premier groupe coopératif français, a repris 78 % du capital du négociant bordelais Cordier Mestrezat. Une première étape dans la stratégie de développement d'InVivo dans le secteur du vin.

Photo DR

InVivo passe à l'attaque ! Premier acteur coopératif de l'agroalimentaire avec un chiffre d'affaires de 5,4 milliards d'euros, ce groupe se développe dans l'univers du vin en devenant le premier actionnaire du négociant Cordier-Mestrezat.

Il a racheté les parts de TAG Heuer et d'Idia, holding du Crédit Agricole, pour détenir 78 % du capital. Le solde reste aux mains de la Languedocienne, structure qui appartient financière du groupe Val d'Orbier – Ucooar. « La reprise de Cordier Mestrezat vise à la structuration d’un pôle vin français puissant, capable d’attirer et de fédérer d’autres partenaires autour d’un ambitieux projet, créateur de valeur en France et à l’international », explique Thierry Blandinières, directeur général du groupe InVivo dans un communiqué.

Selon le journal Les Echos, le négoce bordelais pourrait connaître de profonds changements avec une séparation des deux entités. Mestrezat resterait sur le marché des grands crus tandis que Cordier se concentrerait sur les petits châteaux et la marque.

Cette acquisition constitue une première étape dans la stratégie de développement d'InVivo dans la filière vins. Ce groupe entend peser 500 millions d'euros d'ici quelques années. De nouveaux investissements pourraient être annoncés dans les prochains jours.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE SPÉCIALISTE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois