Bières

Heineken étoffe son offre de bières régionales et artisanales

11 février 2016 - J.B.

En GMS, Heineken relance Mort Subite et valorise davantage les racines alsaciennes de Fischer. Mais c'est surtout dans les bars que le groupe néerlandais frappera fort en 2016 avec trois nouvelles marques faisant référence à l'histoire de ses brasseries françaises, deux nouvelles bières belges, ainsi qu'une IPA américaine.

Photo Rayon Boissons

L'équipe d'Heineken France a présenté quelques-uns de ses nombreux projets 2016, mercredi dernier, dans les locaux de la brasserie Mort Subite, à côté de Bruxelles. Un lieu étonnant qui incarne, aux yeux de Pascal Sabrié (en photo ci-dessus), la notion de “diversité” des bières et leur côté “artisanal avec un grand A”. Le président de la filiale hexagonale du groupe néerlandais souhaitait en effet mettre l'accent sur deux segments dynamiques qu'Heineken France veut investir cette année. A savoir les bières régionales et artisanales.

En GMS, outre la relance de la marque de lambic belge Mort Subite, Heineken valorisera encore plus les racines alsaciennes de sa marque Fischer avec de nouvelles étiquettes où les noms Doreleï et Männele remplaceront par exemple les termes “bière ambrée” et “bière de Noël”. Une nouvelle référence signée Fischer fera également son apparition et “réconciliera Alsace et Lorraine” puisque la Belle Mira sera à base de mirabelles, produit typiquement lorrain.

En 2016, Heineken jouera encore plus la carte du local et de l'artisanal dans les cafés, hôtels et restaurants. Capitalisant sur son ancrage dans le nord, l'est et le sud de la France, le groupe lancera trois nouvelles marques de bières blondes faisant référence à l'histoire de ses brasseries. Chacune sera distribuée à la pression dans sa région d'origine : la Pélican (brassée à Mons-en-Barœul), l'Ancre (Schiltigheim) et La Phénicienne (Marseille).

Deux bières blondes de dégustation belges viendront compléter le portefeuille d'Heineken au national en CHR : la Judas et la Ciney.

La Lagunitas IPA, bière ultra-houblonnée brassée artisanalement en Californie, sera par ailleurs lancée uniquement à Paris dans quelques bars branchés. Elle est produite par une micro-brasserie américaine dont Heineken a pris 50 % du capital fin 2015.

DR
Photo Rayon Boissons
Matinale Rayon Boissons

LA MATINALE RAYON BOISSONS

Une matinée sur le thème :  le monde d'après dans les boissons

2 modes de participation au choix :

  • Matinée en présentiel - Le 26 novembre à Paris
  • La synthèse en distanciel - Dès le 27 novembre en live