E-commerce

Carrefour inaugure la plateforme qui livrera ses drives piétons dans Paris

10 avril 2018 - Jacques Bertin

Alexandre Bompard a inauguré ce mardi 10 avril la première plateforme francilienne de Carrefour entièrement dédiée au e-commerce. Depuis Aulnay-sous-Bois (93), celle-ci permet au groupe de préparer les commandes des clients de ses drives. Une dizaine de magasins en profite déjà, en attendant les futurs drives piétons de l’enseigne.

Photo Rayon Boissons

De gauche à droite, Marco Simonetti, DG de SEGRO Europe du Sud ; Bruno Beschizza, maire d’Aulnay-sous-Bois ; Christophe Broncard, directeur développement SEGRO Europe du Sud ; Stanislas Lemor, DG délégué de STEF ; Alexandre Bompard, PDG de Carrefour.

-

D’une superficie de 26 000 m², la nouvelle plateforme logistique de Carrefour construite sur l’ancien site PSA d’Aulnay-sous-Bois (93) est impressionnante. D’ici fin 2018, elle permettra au groupe de préparer les commandes d’une cinquantaine de ses drives à Paris et en région parisienne. Soit en se substituant au traditionnel picking en magasins pour les hypers et supers, soit via l’ouverture de drives piétons dans la capitale. Six ouvertures de ce type sont déjà programmées dans Paris intra-muros.


« Gagner la bataille du e-commerce de centre-ville »

Le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, entend ainsi répondre à l’offensive parisienne de Leclerc. Mais cette initiative s’inscrit plus largement dans la volonté du dirigeant de développer « un univers omnicanal de référence », comme il l’avait martelé début janvier lors de la présentation de son plan Carrefour 2022. « Gagner la bataille du e-commerce de centre-ville est un défi essentiel pour Carrefour, a expliqué Alexandre Bompard, mardi dernier à Aulnay-sous-Bois. Cette nouvelle plateforme sera un atout supplémentaire pour notre groupe, permettant à Carrefour d’aller encore plus loin dans la diversité et la qualité de son offre de services à ses clients. »


300 employés à Aulnay-sous-Bois fin 2018

Exploité par le groupe STEF, spécialiste de la logistique du froid, pour le compte de Carrefour, le site d’Aulnay-sous-Bois fonctionnera 6 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Il accueillera 300 employés d’ici la fin de l’année. Leur travail : réceptionner les marchandises, les entreposer, préparer les commandes et charger les camions sur les 50 quais de chargement disponibles.


Le site sera mécanisé en 2019

A date, une centaine d’employés seulement s’activent entre les racks de stockage de la plateforme qui sonne un peu creux. Il faut dire que celle-ci, entrée en service début mars, ne livre aujourd’hui que 8 drives Carrefour (11 dès la semaine prochaine). Mais le site, qui sera mécanisé courant 2019, devrait rapidement monter en puissance. Comprenant quatre espaces multi-températures, il permettra à terme de préparer 8 000 commandes quotidiennes (contre 600 aujourd’hui) composées à partir d’un assortiment de 20 000 références (contre 14 000 à date).


Le modèle Saint-Quentin-Fallavier (38)

Pour mémoire, Carrefour teste déjà depuis 2016 une formule de ce type en région lyonnaise. Sa plateforme de préparation de commandes (PPC) e-commerce de Saint-Quentin-Fallavier (38) sert actuellement 3 000 commandes par jour à destination des clients de plus d’une trentaine de drives de l’enseigne, ainsi que des 6 drives piétons ouverts lundi 9 avril au sein de la zone couverte (4 à Lyon et 2 à Saint-Étienne).

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois