Exclusif Rayon Boissons

Bien préparer les foires aux vins 2013 : ce qu'il faut retenir de l'édition 2012

13 mai 2013 - Benoît Moreau

C'est un phénomène commercial qui résiste à la crise. L'engouement autour des foires aux vins d'automne ne se dément pas. Selon les estimations exclusives de Rayon Boissons, l'édition 2012 a généré 445 millions d'euros de chiffre d'affaires, vins tranquilles et effervescents confondus. Soit une progression de + 6 % par rapport à l'édition 2011 qui elle même avait surfé sur une hausse spectaculaire de + 9 %. Depuis 2008 et une opération marquée par les débuts de la crise financière mondiale, la dynamique des foires aux vins ne se dément pas. 100 millions d'euros supplémentaires ont été glanés en l'espace de cinq ans. Une période durant laquelle les prix des grands crus n'ont cessé de grimper. Il n'empêche. En 2012, les foires aux vins d'automne ont représenté un quart de la croissance des ventes annuelles de vins en GMS. Leur poids se fait de plus en plus sentir au fil des ans avec part de marché sur l'ensemble du rayon vins (champagnes et effervescents inclus) qui s'établit à 8,8 %, alors qu'elle était tombée à 7,7 % en 2008.

Les effervescents s'octroient 15 % des ventes

Reste que la bonne santé des foires aux vins tient d'abord à la montée en puissance des bulles. Sur catalogues, les effervescents ont accaparé l'an dernier 8 % de l'offre globale d'après les piges d'A3 Distrib. Ce qui situe cette catégorie désormais devant les vins de Loire (7,5 %). « Les vins effervescents pèsent chaque année de plus en plus lourd en foires aux vins », a reconnu Jérôme Peter, marketing manager vins de Carrefour Market, à l'occasion des Ateliers du Vin 2013, organisés par Rayon Boissons et les Editions Dauvers. En incluant les champagnes, crémants et autres saumurs, l'ensemble des vins effervescents aurait généré près de 70 millions d'euros, selon nos estimations. Soit environ 15 % des ventes globales des foires aux vins 2012. A titre de comparaison, la part de marché des bulles avoisinait les 11 % en 2011. En l'espace d'un an, les effervescents ont engendré environ 25 millions d'euros supplémentaires. Ce qui correspond à la quasi totalité de la progression des foires aux vins d'automne en 2012

Vous avez lu 25 % de l'article. Les 75 % restant sont à lire exclusivement dans le N° de mai 2013 du magazine Rayon Boissons.

Renseignements : Anne Pillet au 02 99 32 21 21 ou http://www.rayon-boissons.com/Gagnez-du-temps-en-vous-abonnant-en-ligne!

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois