Rayon-Boissons / Spiritueux et Champagnes / Champagnes : l’export progresse, la France trinque

Expéditions

Champagnes : l’export progresse, la France trinque [C.B.]

12 Février 2019

En 2018, les expéditions de champagnes ont reculé de – 1,8 % par rapport à 2017. Les bons résultats de l’export, qui représente désormais la majorité des volumes écoulés, n’ont pas suffi à contrebalancer les difficultés rencontrées sur le marché français. Retrouvez le détail des chiffres dévoilés par le comité champagne.

Il y a deux poids et deux mesures. D’un côté, les expéditions de champagne à l’export sont sur une belle dynamique. En croissance de + 0,6 %, elles représentent désormais plus de la moitié des volumes écoulés (51,3 %). Un réel « renversement de tendance par rapport au siècle dernier », selon le comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC). Si l'on exclut l’Europe de ces données (en baisse de - 0,9 %), les chiffres sont encore plus réjouissants puisque le CIVC constate une progression de + 2,1 % sur le grand export.

Mais de l’autre côté, l’Hexagone souffre. Le marché français est en recul de – 4,2 % par rapport à 2017, « probablement affecté par le contexte socio-économique », indique le CIVC.

Au global, tous marchés confondus, les expéditions de champagnes en 2018 ont atteint près de 302 millions de bouteilles, soit – 1,8 % par rapport à l’an passé.

Néanmoins, le chiffre d’affaires hors taxes au départ de Champagne est estimé à 4,9 milliards d’euros, soit un niveau équivalent au record enregistré en 2017. La stratégie engagée par l’interprofession, visant à valoriser la filière et les marchés à l’export, semble donc continuer à porter ses fruits.

Le magazine du mois