Rayon-Boissons / Portraits / Vincent Girot, adhérent à Gasny (27) et responsable des spiritueux d’Intermarché

Portrait

Vincent Girot, adhérent à Gasny (27) et responsable des spiritueux d’Intermarché

11 Avril 2018

En charge des spiritueux pour Intermarché depuis cinq ans, Vincent Girot a renouvelé la foire aux whiskies de l’enseigne et développé une opération rhums. Le propriétaire du magasin de Gasny (27) a aussi étoffé et fait monter en gamme l’assortiment.

Photo Rayon Boissons

Il est presque devenu un pilier des acheteurs liquides. Propriétaire du supermarché de Gasny (27), Vincent Girot entame sa cinquième année comme responsable des spiritueux sur les marques nationales pour Intermarché dans le cadre de son tiers-temps. « Le tiers-temps est un élément très enrichissant qui permet de partager ses expériences avec ses collègues Mousquetaires, commente-t-il. Il permet à un adhérent de se former, de devenir référent, voire expert sur une catégorie, et d’accéder à de nouvelles responsabilités. » Ce Mousquetaire de 42 ans, qui a eu très tôt la fibre de l’entrepreneur, a su distiller régulièrement de nouvelles idées pour sa catégorie

Le Lorrain d’origine a fait progresser la foire aux whiskies d’automne d’Intermarché, un événement baptisé « légende » par le groupement. Vincent Girot a renouvelé les jurés dégustateurs qui participaient aux sélections en faisant venir des barmen et a progressivement médiatisé cet événement sur le modèle des présentations à la presse effectuées en amont des foires aux vins. « Sur la légende des whiskies, nous avons eu la volonté à chaque édition de faire mieux que l’année précédente, témoigne cet amateur de beaux produits. Nous avons également élargi l’assortiment et mis à la disposition des magasins une offre complémentaire de cuvées premium pour accompagner la hausse de chiffre d’affaires. » Cela, avec le double objectif de satisfaire la demande pointue d’une partie de la clientèle, souvent à fort pouvoir d’achat, tout en venant challenger les cavistes.
En parallèle, celui qui négocie avec les groupes Pernod Ricard, La Martiniquaise, Bacardi, Diageo ou Marie Brizard a entamé en 2015 un travail remarquable autour de la valorisation du rhum. Et pas seulement en permettant aux magasins d’étoffer – ici encore – leur assortiment sur l’eau-de-vie de canne. Face à la légende des whiskies tenue début novembre, une foire aux rhums s’est désormais positionnée en mai. Cette « rhumerie » vivra d’ailleurs sa quatrième édition du 4 au 13 mai prochain. L’opération printanière ayant en effet enregistré un bond de + 25 % de ses ventes 
en 2017 d’après nos informations.


L’eldorado normand

Mais pas question pour Vincent Girot de se reposer sur ses lauriers ! Celui qui a décidé de s’occuper des alcools après avoir sympathisé avec Gilles Hugendobler, adhérent de Billère (64) et boss de ce marché au début des années 2010, a encore des projets dans son shaker… « La prochaine étape sera d’organiser des soirées de dégustations autour du whisky dans les magasins disposant d’un certain potentiel », annonce-t-il. De quoi renforcer l’expertise d’Intermarché sur l’eau-de-vie d’origine celtique. Autre piste de réflexion : promouvoir un merchandising d’enseigne sur les spiritueux, catégorie sur laquelle 
il manque encore une dose de pédagogie et qui mériterait selon lui de disposer toute l’année d’un rayon plus attractif.

En attendant, Vincent Girot n’oublie pas de s’activer dans son Intermarché normand de Gasny (27) où il a nettement développé le chiffre d’affaires. Cela, après avoir quitté sa région natale en revendant son premier magasin de Langres (52). « Un Intermarché doit être capable de rayonner sur son secteur et d’apporter une belle image à l’enseigne », estime celui qui arpente les rayons dès qu’il le peut à la rencontre de ses clients. Lesquels n’imaginent certainement pas qu’ils côtoient le barman des Mousquetaires.

Jean-Louis Laboissière

Le magazine du mois