Rayon-Boissons / Portraits / Portrait de Marie Cheval, directrice exécutive des hypermarchés Carrefour France

Portrait

Portrait de Marie Cheval, directrice exécutive des hypermarchés Carrefour France

22 Novembre 2018

Précédemment en charge de la transformation digitale, cette jeune quadra vient d’être nommée par le patron de Carrefour, Alexandre Bompard, à la tête des hypers en France pour poursuivre la transformation de ce circuit en phase avec le nouveau plan stratégique du groupe.

Photo DR pour Rayon Boissons

Le patron de Carrefour envoie un signal fort ! Avec l’arrivée de Marie Cheval au poste de directrice exécutive des hypers en France, Alexandre Bompard acte sa stratégie en nommant celle qui était précédemment en charge du e-commerce, des services et de la transformation digitale du groupe Carrefour. Un choix lourd de sens pour ce circuit, habitué à être dirigé par des experts du carrelage et qui représente encore près de la moitié du chiffre d’affaires réalisé dans l’Hexagone.

Âgée de 44 ans, Marie Cheval est l’une des chevilles ouvrières du plan stratégique Carrefour 2022 dévoilé en début d’année. « L’un de nos objectifs est de créer un univers omnicanal de référence pour le client, a expliqué la nouvelle patronne des hypers Carrefour lors des Ateliers du Drive organisés le 28 septembre dernier par Linéaires et les Éditions Dauvers. Il s’agit de s’appuyer sur nos forces, c’est-à-dire le maillage de nos magasins dans l’Hexagone qui sont un formidable endroit à la fois pour préparer les commandes et venir les chercher. Mais aussi notre marque unique qui simplifie la communication et concentre les capacités d’investissement, notamment dans le digital. »
De la banque en ligne aux hypers
Le numérique, il est vrai, est l’un de ses grands domaines d’expertise. Cette énarque, issue de la même promotion qu’Alexandre Bompard, a en effet réalisé l’essentiel de son parcours professionnel dans l’univers bancaire où elle a notamment dirigé et développé la banque en ligne Boursorama, filiale de la Société Générale qui annonce plus d’un million de clients.
Depuis son arrivée dans le groupe de distribution, la responsable s’est attelée à plusieurs chantiers allant de la refonte du portail carrefour.fr au développement du service de livraison à domicile en passant par le déploiement du drive « qui possède encore un beau potentiel, a indiqué Marie Cheval le 28 septembre dernier. Nous avions prévu d’ouvrir 170 drives en 2018. Aujourd’hui nous en avons créé 133, donc nous sommes parfaitement dans notre objectif. » Sans oublier le déploiement du drive piéton avec une dizaine de magasins.
Sa tâche est désormais de « porter la transformation du modèle opérationnel et commercial des hypermarchés », soulignait le groupe Carrefour le jour de sa nomination. Un enjeu crucial pour cette branche en difficulté. Inexpérimentée en matière de commerce alimentaire, cette fille de vigneron champenois est toutefois réputée pour son pragmatisme. « Elle est dotée d’une puissance intellectuelle et d’une grande qualité de jugement, expliquait dans les colonnes du Figaro Patrick Werner, son ancien patron à la Banque Postale. Elle a un vrai charisme et donne confiance aux gens. »
Et la confiance sera nécessaire pour activer les grands chantiers sur les hypers. Pour les remettre en ordre de marche, Alexandre Bompard a notamment exposé sa volonté de réduire les surfaces de ventes de l’ordre de 100 000 m² d’ici 2020 et Marie Cheval va devoir accompagner les équipes à ces nombreux changements. Le secteur non-alimentaire est particulièrement visé. Selon le site Lineaires.com, des premiers tests vont commencer avec l’apparition de corner Darty dans les magasins de La Ville-du-Bois (91) et Limoges-Boisseuil (87). Une quinzaine d’unités devrait voir fondre leurs surfaces entre 500 et 1 000 m² dans les prochains mois. « La bonne stratégie est de combiner les atouts physiques et les atouts digitaux dans une offre qui soit fluide pour le client », a conclu Marie Cheval. Pour elle désormais, magasin et digital ne font plus qu’un.

Par Yves Denjean avec Camille Bourigault

Le magazine du mois