Rayon-Boissons / Portraits / Portrait d'Alexandre Bompard, nouveau PDG du groupe Carrefour

Portrait d'Alexandre Bompard, nouveau PDG du groupe Carrefour

2 Novembre 2017

Alors que Carrefour vient d'enregistrer une nouvelle baisse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2017, le nouveau PDG est plus que jamais attendu au tournant. Rayon Boissons dresse le portrait de celui qui souhaite accélérer la transformation digitale du groupe de distribution.

Photo DR

Une nouvelle partie commence pour ce passionné de tennis. Âgé de 44 ans, Alexandre Bompard a ouvert le 17 juillet dernier un nouveau chapitre de sa fulgurante carrière de dirigeant en prenant la direction du groupe Carrefour . Convaincu par les principaux actionnaires du numéro un de la distribution française (Famille Moulin, Bernard Arnault, Abilio Diniz), Alexandre Bompard n’est pas du style à rester dans sa zone de confort et préfère enchaîner les défis. Promis à une brillante carrière sous les ors de la République, cet énarque a très vite basculé dans le « privé » pour travailler dans le monde des médias (Canal +, Europe 1) avant de partir diriger la Fnac qui absorbera Darty pour créer un groupe d’envergure dans le secteur non-alimentaire.

C’est auréolé de ce succès qu’Alexandre Bompard prend aujourd’hui les rênes de Carrefour suscitant de nombreuses attentes à commencer par le chantier du digital. « Alexandre Bompard a une véritable vision du commerce qui inclut off et on-line, indique le patron d’un site marchand. C’est une question de génération. Il va être très intéressant de voir comment il va inscrire le digital dans la stratégie globale de cette grande entreprise de distribution alimentaire. » Son prédécesseur Georges Plassat montrait moins d’appétence pour le sujet qu’Alexandre Bompard qui a dopé les ventes en ligne du groupe Fnac-Darty, troisième acteur du e-commerce en France derrière Amazon et Cdiscount.

Des actionnaires de Carrefour à l’image de Philippe Houzé, administrateur et président des Galeries Lafayette (Famille Moulin), verraient même d’un bon œil un rapprochement avec le groupe spécialisé Fnac-Darty. Un objectif inscrit sur sa feuille de route ? Difficile de l’affirmer. Pour l’instant, Alexandre Bompard se limite à des déclarations d’intention. « Carrefour doit vraiment devenir omnicanal et accélérer sa transformation digitale », a-t-il annoncé aux analystes le 30 août dernier à l’occasion de sa première sortie publique depuis sa prise de fonction.

Il n’entend toutefois pas délaisser la vie du carrelage au profit du commerce on-line. Depuis sa nomination en juillet 2017, Alexandre Bompard arpente les magasins en France comme à l’étranger. « Il connaît peut-être moins bien le secteur alimentaire que son prédécesseur, mais il apprend vite, explique un cadre de Carrefour. Il est précis et sait se montrer exigeant tout en restant proche des équipes. » Cette prise de contact lui a, du reste, permis de dresser les grandes lignes de son action dans les prochains mois. « Nous devons simplifier l’organisation du groupe pour gagner en agilité », explique Alexandre Bompard. Ses premières orientations prises sur la France seront scrutées à la loupe.

Fin négociateur

Il vient du reste de nommer un nouveau directeur exécutif pour l’Hexagone à la place de Noël Prioux. Il s’agit de Pascal Clouzard, ex-patron de l’Espagne. Alexandre Bompard s’entoure aussi d’anciens camarades de l’Ena comme Marie Cheval, ex-PDG de Boursorama en charge de la transformation digitale ou encore Laurent Vallée, au poste de secrétaire général du groupe Carrefour. Ce proche pourrait l’aider sur le dossier du travail dominical. 
Il est vrai que sur le terrain du dialogue social, une réputation de fin négociateur précède Alexandre Bompard, notamment à la Fnac où il avait obtenu un accord auprès de syndicats pour ouvrir le dimanche. Un sujet sur lequel l’équipe précédente de Carrefour n’a pas réussi à trouver un terrain d’entente avec les partenaires sociaux. Nul doute que le nouveau patron va revenir à la charge. La partie s’annonce serrée pour l’épicier connecté.

Yves Denjean

Le magazine du mois