Rayon-Boissons / Distribution et magasins / Parts de marché des enseignes : Lidl et Aldi à la fête en fin d’année

Distribution

Parts de marché des enseignes : Lidl et Aldi à la fête en fin d’année [J.Bi.]

16 Janvier 2019

D’après la publication de Kantar Worldpanel pour la période du 26 novembre au 23 décembre 2018, Lidl et Aldi enregistrent la plus forte progression de part de marché. À l’inverse, les enseignes d’hypermarchés ont subi le mouvement des gilets jaunes.

Photo Rayon Boissons

Champagne pour Lidl et Aldi ! À l’image des mois précédents, la part de marché des deux enseignes et consorts du hard-discount affichent une progression de + 0,6 point de part de marché valeur. Selon la publication des parts de marché des enseignes de Kantar Worldpanel, pour la période du 26 novembre au 23 décembre 2018, cette évolution leur permet d’atteindre un poids de 11,4 %.

Le grand vainqueur de cette période est Lidl, grâce au recrutement de 400 000 nouveaux clients et une meilleure capacité de fidélisation. L’enseigne enregistre ainsi la meilleure progression (+ 0,5 point) et représente 5,7 % de part de marché sur la période. Du côté d’Aldi, la clientèle plus fidèle permet à l’enseigne de continuer son expansion avec + 0,2 point et 2,5 % de PDM.

En revanche, les hypermarchés ont été en repli de - 0,8 point à 52 %. En cause, les opérations « gilets jaunes » qui ont marqué les week-ends de ce mois de décembre. Pour autant, deux enseignes de GMS ont progressé. Le groupe E.Leclerc et le groupe Intermarché ont su faire face aux difficultés puisqu’ils ont gagné respectivement + 0,5 point et + 0,3 point. L’enseigne de Michel-Edouard Leclerc atteint ainsi 21,6 % de part de marché PGC-FLS contre 14,5 % pour les Mousquetaires. Le gain de 290 000 nouveaux clients pour le premier et de 163 000 pour le second expliquent ces évolutions.

Et aussi :

- Les circuits online ont également bénéficié du mois de décembre avec + 0,3 point de part de marché à 6,3 %.

- Le groupe U se montre stable sur la période et stagne à 10,5 % de part de marché, grâce à une bonne contribution des circuits Web et de proximité.

Le magazine du mois