Rayon-Boissons / Distribution et magasins / Mesures anti-alcool : ce qui va changer en magasins

Mesures anti-alcool : ce qui va changer en magasins [F.G.]

26 Mars 2009
Les dégustations en magasins sont toujours autorisées.

1) Interdiction totale de la vente d’alcool aux mineurs

Il n’y a plus de doute possible. Désormais, un mineur n’a plus le droit d’acheter de l’alcool en hypers et supers, même de la bière et du vin. Une interdiction qui a le mérite de clarifier les choses. Seule sa mise en œuvre suscite de nombreuses inquiétudes chez les distributeurs. Ces derniers n’ont en effet pas l’intention de demander à leur personnel de « fliquer » les jeunes. La Fédération de entreprises du Commerces et de la Distribution (FCD) a demandé aux pouvoirs public de légiférer sur ce point et d’accorder au personnel des magasins (responsable de la sécurité, directeurs de magasins…) le droit de vérifier l’âge des clients.

2) La vente de boissons alcoolisées réfrigérées encadrée

Les points de vente, qu’ils soient, supers, hypers ou commerces de proximité, doivent suivre une formation de trois jours et 20 heures afin d’obtenir un permis d’exploitation. A chaque magasin de désigner la personne la plus appropriée à suivre un stage déjà pratiqué dans la restauration. Cela devrait aller du chef de rayon liquides au directeur de magasin selon la taille des points de vente.

3) Les dégustations en magasins autorisées

Que les choses soient claires, les dégustations de boissons alcoolisées ne sont pas interdites. Le gouvernement a en effet fait machine arrière sur ce point. Cette mesure voulait interdire aux entreprises qui vendent de l’alcool de faire goûter leurs produits en magasins, lors des salons destinés au grand public ou même au caveau pour les vignerons ! Pour calmer les ardeurs du gouvernement, la FCD a toutefois posé quelques règles à respecter pour les dégustations en magasins : ne pas servir de mineur, ne pas proposer plus de deux verres par personne (un seul si l’alcool dépasse les 30°), mettre à disposition d’un crachoir et ne pas dépasser plus de 2 cl par dose. Les animateurs en GMS sont bons pour revoir leurs fondamentaux.

Le magazine du mois