Rayon-Boissons / Distribution et magasins / Les clients de Carrefour vont choisir les promotions

Les clients de Carrefour vont choisir les promotions [J.L.L.]

19 Février 2010
Photo DR

Une révolution dans la stratégie promotionnelle des distributeurs. Voici ce qu’entend mener le groupe Carrefour en lançant dès le 23 février une initiative inédite baptisée « PromoLibre ». Ce concept, présenté par une grande campagne médias, permet aux clients de décider eux-même des produits sur lesquels ils attendent des réductions de prix ou de la gratuité. Dans le détail, chaque semaine, deux univers - l’un alimentaire, l’autre non-alimentaire - sont ainsi animés dans les hypers Carrefour mais également chez Carrefour Market, Carrefour City et Carrefour Contact. Soit plus de 1200 points de vente concernés en France.

Sur l’alimentaire, le client a par exemple la possibilité de choisir parmi les 650 références liées à l’univers petit-déjeuner trois produits dont le moins cher est remboursé sur son compte fidélité. Cette mécanique du 3 pour 2 est même valable sur une quantité plus importante d’achats dans le rayon concerné à condition d’obtenir lors du passage en caisse un multiple de trois articles. Pour la partie non alimentaire, « PromoLibre » prend la forme d’une « simple » réduction de prix. Par exemple : 20 % de remise sur tout le petit électro-ménager.

« Au lieu de venir d’en haut, la promotion est désormais à l’initiative du client, commente Lars Olofsson, directeur général de Carrefour. Nos études montrent que 95 % des clients attendaient de pouvoir choisir eux-mêmes les réductions de prix ». Le leader européen de la distribution espère ainsi à doper son image prix pas toujours reconnue par les chalands... « Nous allons retrouver notre quart d’heure d’avance », conclut Lars Olofsson. On relèvera toutefois que cette « PromoLibre » évoque les « réductions libres » imaginées par le groupe dès 2004. Celles-ci permettaient déjà aux porteurs de la carte de fidélité de l’enseigne de choisir un avantage prix sur 25 références parmi une liste de 300 articles. Mais cette fois, le retentissement devrait être bien plus fort.

Le magazine du mois