Rayon-Boissons / Distribution et magasins / Le groupe Casino renoue avec la croissance en France

Résultats 2015

Le groupe Casino renoue avec la croissance en France [Y.D.]

9 Mars 2016

Le groupe Casino a vu son chiffre d'affaires légèrement progresser l'an dernier de + 1,1 % dans l'Hexagone. Malgré les bonnes performances de Géant Casino et Leader Price, le distributeur voit toutefois son résultat opérationnel courant diminuer de – 15 % en France.

Le groupe Casino a communiqué ce matin ses résultats 2015 avec un chiffre d'affaires global de 46,1 milliards d'euros en recul de - 4,7 % par rapport à l'an dernier. Un repli qui s'explique par des taux de changes défavorables. À taux de changes constants, la progression s'élève à + 1,6 %. La filiale française, qui représente 41 % de son activité, a progressé de + 1,1 % à 18,9 milliards d'euros en organique (hors effets essence et calendaire).

« La croissance est soutenue par le fort redressement de Géant Casino et de Leader Price et le déploiement des nouveaux concepts notamment chez Franprix et Supermarchés Casino, indique le groupe Casino dans un communiqué. Le trafic client progresse de + 1,9 % en 2015. »

Ce redressement ne se traduit pas toutefois encore dans le résultat opérationnel courant (ROC) de la branche distribution française : - 15 % à 337 millions d'euros.

« Le ROC a été affecté au 1er semestre 2015 par les derniers effets de baisses de prix chez Géant Casino et Leader Price. Monoprix et Franprix enregistrent de bonnes performances opérationnelles », précise le groupe de Jean-Charles Naouri. Lequel annonce un ROC prévisionnel de 500 M€ pour l'année 2016 en France.

Au global, le groupe Casino a souffert avec un repli de son ROC de - 35 % à 1,4 milliard d'euros. Une mauvaise performance à mettre au crédit du Brésil en proie à des difficultés économiques. Le distributeur a connu des pertes importantes au niveau de sa filiale de produits électroniques Via Varejo.

Au final, le résultat net chute de 26% à 412 millions d'euros. Casino annonce toutefois un dividende égal à celui de l'an dernier à 3,12 euros l'action.

Le magazine du mois