Rayon-Boissons / Distribution et magasins / Communication : la riposte de Leclerc, Intermarché et Carrefour

Loi alimentation

Communication : la riposte de Leclerc, Intermarché et Carrefour [J.L.L.]

1 Février 2019

Pour contrer les augmentations de tarifs générées par la loi alimentation, Leclerc et Intermarché annoncent baisser le prix de leurs marques propres. De son côté, Carrefour fait valoir un double système de cagnottage sur ses MDD et sur 200 références de grandes marques.

Leclerc réduit le prix 4 600 produits à Marque Repère

« On ne baisse pas les bras face au pouvoir d’achat. On baisse les prix », indique fièrement le slogan de Leclerc dans sa nouvelle campagne média. Concrètement, l’enseigne annonce une baisse de prix sur 4 600 produits Marque Repère. Cette décision qualifiée « d’envergure » par Michel-Edouard Leclerc s’applique aux articles alimentaires transformés - et non aux produits agricoles, issus de la pêche et de l’aquaculture - ainsi qu’aux produits ménagers et de l’hygiène-beauté.

Le « producteur et commerçant » Intermarché maître du tarif de ses MDD

« Nous baissons les prix de tous les produits de nos marques », clament les Mousquetaires dans une publicité qui rappelle qu’ils sont à la fois producteurs et commerçants. Un élément saillant déjà largement développé par Intermarché ces dernières années mais qui prend une nouvelle dimension à présent. « Nous fabriquons nous-même nos produits, nous avons moins d’intermédiaires et nous pouvons donc baisser nos prix », détaillent ainsi les Mousquetaires selon une argumentation qui se veut implacable. Et de conclure : « nous pouvons continuer à protéger votre pouvoir d’achat ».

Carrefour associe 200 grandes marques à ses efforts sur 10 000 MDD

C’est un cocktail de réductions, à chaque fois dans le cadre du programme de fidélité, que propose le groupe Carrefour. Dans un communiqué, le distributeur annonce l’entrée en vigueur le 11 février des « primes fidélités ». Soit - 10 % de remise sur carte sur 10 000 articles liés aux marques Carrefour. Cela, à condition pour les clients de s’inscrire en ligne pour choisir les catégories sur lesquelles ils souhaitent en bénéficier.

A cela, s’ajoute une « prime grandes marques » dès le 1er février qui permet d’économiser sur carte jusqu’à 1,50 € par article sur 200 références de grandes marques. « Ces produits correspondent notamment à ceux dont le prix est directement impacté par la loi alimentation, précise Carrefour. Ainsi, les clients fidèles pourront voir leur pouvoir d’achat préservé sur ces produits du quotidien ».


Le magazine du mois