Rayon-Boissons / Distribution et magasins / Auchan ajoute 30 A2Pas à Paris

Proximité

Auchan ajoute 30 A2Pas à Paris [Y.D.]

14 Mai 2014

L’enseigne de proximité gérée par AuchanSuper va reprendre au groupe Casino 30 points de vente dans la Capitale. Un déploiement qui permettra au modèle d’ultra proximité d’Auchan de prendre véritablement son envol avec près de 50 magasins situés majoritairement en Région Parisienne.

AuchanSuper comptera près de 30 magasins dans la Capitale et 44 au total en Région Parisienne. (Photo Rayon Boissons)

L’information est désormais officielle ! AuchanSuper vient d’annoncer aujourd’hui dans un communiqué la reprise de 30 magasins principalement à Paris. Plus précisément, ces points de vente ont été rachetés à Casino par quatre partenaires indépendants dans le cadre de la cession des magasins parisiens du groupe de Jean-Charles Naouri pour des raisons de concurrence après le rachat de Monoprix. « Le développement d’A2Pas passera majoritairement par la franchise, la master-franchise et la multi-franchise avec des groupes locaux pour accélérer leur expansion », indique Jean-Charles Fhal, directeur de l’enseigne A2Pas.

Ces distributeurs ont donc choisi le modèle d’ultra-proximité développé par AuchanSuper en 2011. Sur des surfaces comprises entre 200 et 500 m², l’enseigne propose autour de 7 000 références composées majoritairement de produits Auchan. Le déploiement devrait débuter cet été, sous réserve de l’autorisation de l’Autorité de la concurrence et se fera sur le modèle de l’ancien magasin Franprix rue de Constantinople (Paris 8e), passé sous enseigne A2Pas.

A la fin de l’opération, AuchanSuper comptera près de 30 magasins dans la Capitale et 44 au total en Région Parisienne. Ce à quoi il faut ajouter le futur magasin de St-Tropez (83) et ceux de Lille (59) et Lyon (69). Ainsi, le distributeur est en ligne avec ses objectifs « d’atteindre les 100 points de vente en 2016 ».

Le groupe Auchan a donc gagné la bataille de Paris en ravissant plus de la moitié des magasins vendus par le groupe Casino. Des groupes concurrents comme Intermarché ont étudié les dossiers mais n’ont pas donné suite en raison de la superficie trop faible des points de vente cédés par Jean-Charles Naouri.

Le magazine du mois