Rayon-Boissons / Distribution et magasins / 375 000 d'amende pour les promos chocs d’Intermarché

DGCCRF

375 000 d'amende pour les promos chocs d’Intermarché [J.B.]

26 Mars 2019

Les remises immédiates de - 70% accordées début 2018 par Intermarché sur le Nutella ou le pack de Perrier ne respectaient pas les dispositions interdisant la revente à perte. Les Mousquetaires s’en sortent avec 375 000 euros d’amende.

Photo Rayon Boissons

La transaction remonte à fin juin 2018 mais elle n’a été dévoilée que lundi 25 mars. A l’occasion de la publication du rapport annuel de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), l’organisme explique en effet avoir sanctionné Intermarché “pour toute une série d’opérations promotionnelles au cours desquelles des produits de grandes marques à forte notoriété, notamment le Nutella, étaient vendus avec une réduction de -70%”.

En couverture du premier catalogue inaugurant l’opération baptisée « Les 4 semaines les moins chères de France », du 16 au 21 janvier 2018, l’enseigne avait également proposé le pack de 6 x 1 l de Perrier à 0,96 €, au lieu de 3,20 €.

Avec ce taux de remise exceptionnel, les Mousquetaires avaient frappé très fort, provoquant même des bousculades en magasins. Mais ils “n’avaient pas respecté les dispositions en vigueur interdisant la revente à perte”, précise la DGCCRF. Pour régler ce litige, le groupe Intermarché a donc accepté, fin juin 2018, le paiement d’une transaction pénale de 375 000 euros. Laquelle a été autorisée par le parquet d’Évry.

Le magazine du mois