Rayon-Boissons / A LA UNE / Rumeurs et démentis autour de la vente des eaux de Danone

Rumeurs et démentis autour de la vente des eaux de Danone [B. Mo.]

10 Novembre 2010

Après Neptune et Cristaline détenus à 49 % par Otsuka depuis mai 2008 et Orangina-Schweppes aux mains de Suntory depuis l’année dernière, Danone Eaux pourrait rejoindre à son tour un groupe japonais. C’est en tout cas ce qu’a révélé le Wall Street Journal d’hier. Des pourparlers auraient été ainsi engagés avec Kirin, Asahi et Suntory. Sans plus de précisions si ce n’est que la transaction pourrait s’établir autour de six milliards de dollars (4,5 milliards d’euros).

Dans son édition de ce matin, Les Echos contestent les affirmations du quotidien américain. De source proche du dossier, Franck Riboud refuserait catégoriquement de céder Evian. Ce qui compte tenu de l’attachement familial pour cette marque n’a rien d’étonnant. Le patron de Danone participe en effet très activement à la politique commerciale et marketing du joyau racheté par son père.

En revanche, rien ne dit que Danone ne souhaite pas se séparer d’autres marques d’eaux minérales du groupe. Volvic est par exemple la première eau importée au Japon.

Le magazine du mois