Rayon-Boissons / A LA UNE / Résulats annuels : Pernod Ricard maintient son bénéfice

Résulats annuels : Pernod Ricard maintient son bénéfice [JLL]

3 Septembre 2010
(Photo RB)

« Notre forte présence dans les nouvelles économies s’est révélé un atout majeur », déclare Pierre Pringuet, directeur général de Pernod Ricard, en commentant les résultats annuels de son groupe. Sur son exercice 2009/2010 clos le 30 juin dernier, le N°2 mondial des spiritueux a vu son bénéfice se maintenir à près d’un milliard d’euros (951 M€), en légère évolution de + 1 %. « Ce résultat aurait même pu être plus élevé si nous n’avions pas choisi de renforcer nos investissements marketing et publi-promotionnels. Mais c’est une condition pour poursuivre notre développement à long terme », ajoute Pierre Pringuet.

Le chiffre d’affaires recule pour sa part de - 2 % à 7,1 milliards d’euros. Repli qui résulte avant tout d’effets de change défavorables sur le continent américain ainsi que de la perte mécanique du courant d’affaires lié aux cessions de plusieurs marques telles que le bourbon Wild Turkey, la liqueur Tia Maria ou le cognac Bisquit. Car, hors variations du cours des monnaies et à périmètre constant, Pernod Ricard revendique une croissance de + 2 % de ses ventes.

Selon les données publiées, l’Asie et le reste du Monde tirent clairement les résultats du groupe avec un bond de + 12 % en valeur. Tandis que la France (- 2 %), l’Amérique (- 6 %) et surtout l’Europe hors France (- 10 %) souffrent. Avec des déboires importants au Royaume-Uni et en Espagne. Résultat : l’Asie et le reste du Monde représentent désormais 32 % du chiffre d’affaires de Pernod Ricard.

Du côté des marques prioritaires au plan international - celles qui bénéficient d’investissements accrus -, la palme du dynamisme revient à Jameson et à Martel (+ 12 % chacun). The Glenlivet (+ 7 %), Absolut (+ 6 %) ou encore Chivas et Havana Club (+ 5 % chacun) enregistrent également une évolution favorable de leurs ventes tous pays confondus. Ces chiffres incluent parfois des hausses de tarifs et intègrent la montée en puissance des références premium au sein de chaque signature…

Le magazine du mois