Rayon-Boissons / A LA UNE / Les micro-brasseries se regroupent en fédération

Bières

Les micro-brasseries se regroupent en fédération [J.B.]

13 Avril 2016

Les discours des grands brasseurs et notamment l'utilisation du terme “artisanal” pour décrire certaines de leurs bières commençaient à faire grincer des dents chez les micro-brasseurs. La rupture est désormais consommée. Une fédération nationale des brasseurs indépendants verra le jour en juillet prochain.

DR

Les “petites” brasseries françaises ont décidé de lancer une fédération syndicale représentative. Réunis le 8 avril dernier à Saint-Nicolas-de-Port (54), environ 200 brasseurs ont adopté à main levée et à l’unanimité cette fédération. Un communiqué publié aujourd'hui précise que “ces 200 votes viennent compléter une adoption déjà amorcée par environ 400 brasseurs qui s’étaient exprimés via un sondage en ligne.

L'origine de cette initiative tient au nombre croissant de brasseurs indépendants (plus de 800 en 2016) et à une certaine rupture avec l'association Brasseurs de France contrôlée par des groupes industriels, selon les déclarations des représentants de la future fédération. Ceux-ci précisent que la “fédération nationale des brasseurs indépendants verra le jour au plus tard le 1er juillet 2016”.

Un comité a d'ores et déjà été chargé de la rédaction des statuts de la future fédération. Il est composé de Christelle Alfaïa (L’Aurore, 37), Mathieu Aubert (La Bouquine, 51), Laurent Boiteau (Mélusine, 85), Vincent Crosnier (L’Eurélienne, 28), Jean-François Drouin (Brasseurs de Lorraine, 54), Frédéric Farrugia (Brasserie Guyannaise, 973), Jean-Luc Poncin (Brasserie de Nettancourt, 55) et Benoît Ritzenthaler (Brasserie Pleine Lune, 26).

La future fédération nationale des brasseurs indépendants se fixe comme objectif de défendre les intérêts des brasseurs indépendants auprès des pouvoirs publics, coordonner des actions régionales, travailler sur le statut propre au brasseur artisan, développer un label pour promouvoir l’image de la bière artisanale française ou encore travailler sur l’étiquetage des bières et la transparence vis-à-vis des consommateurs.

-

Découvrez aussi notre dossier BIÈRES dans le N° d'avril 2016 de Rayon Boissons. Pour recevoir le magazine ou vous abonner, contactez Anne Pillet au 02 99 32 21 21 ou sur rayon-boissons.com

Au programme :

- La revanche des zéros

- Prix : Géant Casino met Leclerc au pas

- Les fûts tiennent la grande forme

- Quand Auchan organise des soirées à la cave

- Les brasseurs montent en pression sur la pub

- Cinq piliers à la une

- Le grand débarquement des Américaines

- Les Allemandes veulent jubiler en France