Rayon-Boissons / A LA UNE / Leclerc et les vins : histoire d'une passion

Leclerc et les vins : histoire d'une passion [Yves Denjean]

8 Septembre 2010
La cave du Leclerc de Roques-sur-Garonne, dans l'agglomération toulousaine (photo Rayon Boissons).

Une histoire d’amour ! La place importante réservée au vin chez Leclerc s’explique en effet par la passion débordante parfois démesurée des adhérents de l’enseigne pour le produit. Premier vendeur de vins en France, le groupement compte dans ses rangs de très nombreux amoureux du vin. Ses propriétaires de magasins n’hésitent pas à investir dans des foires aux vins exceptionnelles ou encore dans des caves somptueuses proposant un large éventail de beaux flacons. […]

Bien évidemment, les acheteurs qui s’occupent de la catégorie au niveau national montrent une implication sans égale dans les enseignes concurrentes. Dans le cadre de la participation à la vie du groupement, l’un des engagements fondamentaux de la vie de la coopérative de commerçants, quelques patrons de magasins ont pour mission de suivre cette famille pour le Galec (Groupement d’achats des centrales Leclerc). Et ce, depuis plusieurs années. De quoi garantir une stabilité au niveau de la politique commerciale et dans les relations avec la filière. […]

Cette passion n’empêche pas en effet ces professionnels de la distribution de rester des acheteurs rompus à la négociation et redoutés dans la profession. Leclerc, c’est avant tout une politique des prix bas inscrite dans l’ADN de l’enseigne. La famille des vins ne fait pas exception. Fidèle à son image de discounter, le groupement présente des tarifs particulièrement agressifs sur les entrées de gamme et les références à Marque Repère. « Ils n’hésitent pas non plus à vendre des grands crus avec peu voire pas de marges », déplore un concurrent. […]

Car Leclerc est devenue au fil des ans le spécialiste de la vente de grands crus, devant Auchan et Carrefour. Une situation qu’elle doit à un précurseur Antoine Polard. Cet adhérent breton s’est lancé le premier dans les achats de vins en primeurs pour la grande distribution sur la place de Bordeaux. L’initiative a fait boule de neige. Résultat : Leclerc peut légitimement prétendre avoir créé les foires aux vins dans les années 70. Et par conséquent avoir rendu accessible les grandes bouteilles de Bordeaux. […]

Aujourd’hui encore, le vin occupe une place à part car il est devenu vecteur d’image pour l’enseigne. Leclerc veut en effet capitaliser sur son leadership, surtout à l’occasion des foires aux vins d’automne. Depuis quelques années, presque toutes les centrales régionales démarrent en même temps cette opération. Elles se sont fédérées autour de l’offre des Incroyables sur laquelle elles communiquent désormais au niveau national. Michel-Edouard Leclerc, porte-parole emblématique du mouvement et président de l‘Association des Centres Distributeurs E. Leclerc (ACDlec), s’implique personnellement. […]

Enfin, cette passion du vin ne touche pas seulement le haut de la hiérarchie. En région, les comités de sélection pour l’opération automnale mobilisent les chefs de rayon qui ont une sensibilité et des compétences certaines pour le vin. Désormais, la quasi-totalité des régions organisent des salons visant à présenter la foire à l’ensemble des chefs de rayon.

Certaines centrales investissent au niveau de la formation. D’autres régions vont encore plus loin en organisant des voyages d’étude. […] « Certains responsables prennent même des congés pour aller sur les salons professionnels comme Vinexpo à Bordeaux et Vinisud à Montpellier », explique un agent commercial. Les amoureux du vin chez Leclerc ne reculent décidément devant aucun sacrifice pour assouvir leur passion.