Rayon-Boissons / A LA UNE / La Martiniquaise prêt à grimper au capital de Marie Brizard

Actionnariat

La Martiniquaise prêt à grimper au capital de Marie Brizard [J.L.L.]

4 Janvier 2019

La Martiniquaise ne se contentera pas de détenir 29,5 % du capital de Marie Brizard Wine & Spirits. Le groupe dirigé par Jean-Pierre Cayard devrait renforcer son influence en 2019 alors qu’il s’est déjà engagé à prêter 25 millions d’euros à son concurrent en grande difficulté financière.

« Le propriétaire de La Martiniquaise prépare le contrôle rampant de Marie Brizard », indiquait le journal Les Echos la semaine dernière . Alors que Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a publié une perte de - 35,6 millions d’euros au premier semestre 2018 après un résultat net lui-même négatif de - 67,3 millions d’euros en 2017, les grandes manœuvres sont relancées entre les deux acteurs français des spiritueux. Via sa holding la Compagnie financière européenne de prises de participations (Cofepp), le groupe familial dirigé par Jean-Pierre Cayard détient déjà 29,5 % du capital du propriétaire de William Peel et Sobieski. Et devrait monter d’un cran en 2019 en franchissant le cap symbolique des 30 % voire beaucoup plus…

Si La Martiniquaise s’est engagé à prêter 25 M€ à son concurrent mal en point, la société établie à Charenton (94) n’agit pas sans arrière-pensées. « En échange d’une ligne de crédit, la holding de la famille Cayard propose un total de 137 millions d’augmentations de capital qui lui donneraient d’ici deux ans le contrôle », précisent Les Echos. Sans oublier que le cours de l’action de MBWS, actuellement au plus bas autour de 2,60 € après un effondrement de - 79 % de sa valeur sur un an, offre une opportunité particulièrement intéressante.

Le magazine du mois