Rayon-Boissons / A LA UNE / Intermarché rajeunira l’offre de sa foire aux vins d’automne 2018

Opération

Intermarché rajeunira l’offre de sa foire aux vins d’automne 2018 [J.B.]

16 Mai 2018

S’appuyant sur d’importants achats en primeurs, les Mousquetaires proposeront une très forte proportion de millésimes 2015 et 2016 en bordeaux lors de leur opération d’automne. Celle-ci se tiendra du 11 au 30 septembre prochain dans 1 700 points de vente Intermarché.

Photo Rayon Boissons

Mercredi 16 mai à Paris, lors de la présentation à la presse de la foire aux vins d’automne, les acheteurs et les œnologues d’Intermarché entouraient les adhérents de l’enseigne en charge de la file vins. A savoir Pascal Dagès (Tartas - 40), Daniel Travini (Cognac - 16) et Dominique Boucaud (Beaune - 21), respectivement 4e, 5e et 6e en partant de la gauche, ainsi que le dernier arrivé, Stéphane Friez, propriétaire de l’Intermarché de Castres (81), 4e en partant de la droite.

-

« Sur les bordeaux, nous aurons une foire aux vins nettement plus jeune que les années précédentes, s’enthousiasme Michel Petitjean, l’œnologue d’Intermarché en charge du vignoble girondin. Sachant que nous sommes sur de beaux millésimes, nous proposerons pas mal de 2015 et surtout beaucoup de 2016. » Sur cette dernière année, l’offre devrait être particulièrement intéressante pour les amateurs, notamment sur les grands crus, ainsi que « sur des crus bourgeois situés dans une fourchette allant de 12 € à 17 € ». Dans les magasins de la moitié ouest de la France, un haut-médoc à moins de 13 € devrait d’ailleurs accompagner un chablis en couverture du catalogue.

« Comme les millésimes 2015 et 2016 sont très bons, nous avons décidé d’en sortir en quantité avec une offre large à destination des clients qui souhaitent se constituer ou enrichir leur cave », confirme Daniel Travini, adhérent à Cognac (16) et responsable de la file vins d’Intermarché. Pour proposer cet assortiment, Intermarché s’est largement appuyé sur ses achats en primeurs sur la place de Bordeaux, « qui ont triplé en trois ans ».

Mais les Mousquetaires sont loin de miser exclusivement sur les millésimes 2015 et 2016 pour leur foire aux vins d’automne programmée du 11 au 30 septembre prochain. « Nous disposerons aussi de nombreux vins prêts à boire avec des 2010, des 2011 et des 2012, enchaîne Daniel Travini. Nous avons également rééquilibré la part des différentes appellations selon le découpage régional des catalogues pour proposer davantage de bourgognes ou de vins du Rhône dans certaines régions. » Histoire de coller au mieux aux attentes des consommateurs et de poursuivre la dynamique d’une opération qui a généré l’an passé un volume d’affaires de 85 millions d’euros, en hausse de + 16 % par rapport à 2016.


Mais aussi :

  • Mise en avant sur prospectus des trois œnologues de l'enseigne (Georges La Fay, Christophe Coppolani et Michel Petitjean)

  • Plus grande régionalisation du format de catalogue le plus large (riche de 390 références) avec 3 versions au lieu de 2

  • Déploiement d’un système de pré-réservation via le drive pour la seconde édition consécutive (commande à partir du 27 août puis retrait possible dès le premier jour de la foire aux vins)

  • Reconduction du cagnottage carte de 10 % de la somme dépensée en foire aux vins dès que ce montant dépasse 50 euros

  • Reconduction des cinq lots de cartons en 1 + 1 gratuit, dont un champagne